Vertu du Guerrier #3 – Tête ou coeur? Non, Être en tant qu’Âme!

Être dans la tête ou le coeur?

Réponse: ni l’un ni l’autre. Le mieux est d’Être en tant qu’âme! Je m’explique…

Depuis des années j’entends des approches qui nous poussent à être dans la tête, et d’autres dans le « coeur ». En fait, au fil des années, j’ai découvert que les deux sont deux portes d’entrées du même labyrinthe: l’ego! Oui, vous avez bien lu: l’ego nous pousse à être dans la tête ou dans le « coeur », soit dans les émotions. Ou je suis trop dans le rationnel, ou je suis trop dans les émotions. Le mieux est de sortir de cette dynamique, pour découvrir les pièges de l’ego et de viser l’équilibre. 

Si l’ego est mon maître, je le laisse me diriger continuellement par mes pensées et mes émotions concernant le passé, le présent et le futur. L’ego m’empêche d’être bien dans le moment présent et me distrait par des pensées et des émotions. Si la tête est mon maître, je suis à me tracasser avec toutes sortes de petits détails ou d’éléments significatifs du quotidien, du présent et du futur. La liste d’épicerie, le travail, les enfants, l’entraînement, la réussite, la performance, l’apparence, l’argent, etc. 

Si le coeur-émotion est mon maître, je me laisse submerger et balloter par les flots des différentes émotions poussées par l’ego que j’accepte en moi. Souvent, c’est vivre dans des montagnes russes. Un souci se transforme en anxiété qui peut m’amener une difficulté à dormir. Une peur qui m’empêche d’avancer. Une colère qui me ronge de l’intérieur. Je laisse une tristesse me submerger et contaminer toute ma journée, ma semaine, etc. Ce qui complique encore plus les choses c’est que l’ego nous bascule dans les émotions et le mental, le rationnel. Il sait comment nous débalancer. Tout cela fait que certains se sentent parfois presque bi-polaire !

Avant 1960, notre société se basait surtout sur la survie et la tête, le rationnel. Mais depuis les années 60, un tournant, une révolution se produisit et une partie des gens découvrirent comment exprimer ses émotions et ses bienfaits. Je dirais que depuis les années 60, les approches nous poussant à être dans le coeur ont prises de plus en plus de place. Cependant, le balancier étant trop dans le rationnel, il alla ensuite trop dans les émotions. Les émotions, ce n’est pas le vrai coeur. Mais dans le langage populaire, et pour bien des approches psychologiques et de croissance personnelle, ils parlent d’être dans le coeur, ce qui veut dire les émotions, ce qui sème une grande confusion. Donc, dans le langage, il y a une grande confusion. Les grands rationnels qui se font dire: soit plus dans le coeur, n’ont pas tort en disant je ne veux pas être une montagne russe émotionnelle et incontrôlable! Effectivement, si je suis dans le coeur, l’émotion est mon maître, émotion vécue, émotion réelle, émotion imaginée, et je me laisse balloter dans les montagnes russes des émotions. 

Être dans le coeur, c’est être en tant qu’âme. Être dans le coeur se produit avec l’entraînement et la volonté de vraiment grandir en sagesse et en maturité. Le vrai coeur est l’âme, dans toute sa sagesse, sa joie, son émerveillement, sa sérénité, sa vitalité et son discernement. Lorsque je suis dans le coeur, je suis dans cette puissance sagesse et je suis solide. Évidemment, je ne nie pas mes émotions. Je prends des temps pour guérir mes blessures de passé, du présent, et avoir une attitude saine pour mon futur. Je gère au fur et à mesure ce que je dois gérer. Ce qu’il faut, c’est l’équilibre! Et comment j’atteins l’équilibre, en apprenant à être en tant qu’âme! Quand je suis centré, dans la sagesse intérieure, en tant qu’âme, j’ai accès à un grand discernement.  

J’utilise mon libre arbitre!

Je prends position en tant que Guerrier paisible:

«  Je choisis de vivre de plus en plus dans l’équilibre! Je choisis d’apprendre à discerner et éviter les pièges de l’ego qui me pousse à être trop dans la tête ou trop dans le coeur. Je choisis de sortir de ce labyrinthe et d’apprendre à être en tant qu’Âme. Le vrai coeur est l’âme. C’est ma volonté: je choisis de découvrir qui je suis en tant qu’âme et de développer ma sagesse, ma joie, mon émerveillement, ma sérénité, ma vitalité et mon discernement. Lorsque je suis dans le coeur, je suis dans cette puissante sagesse et je suis solide pour mieux affronter tout ce qui se présente sur ma route.»

Que Dieu vous bénisse! 🌈🙏🏻

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu 🔥! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Partagez avec vos êtres chers en préservant l’intégralité du texte.

Vertu du Guerrier #2

Différencier l’autre de ses actions

Une vertu à développer afin d’être davantage sereine (serein), paisible et solide afin de gérer au mieux tout ce qui se présente sur ma route de Guerrière (Guerrier) est la sagesse de différencier l’autre et ses comportements!

Il est absolument primordial de faire une différence entre la personne devant moi, en tant qu’âme, et ses actions. Par exemple, une personne est très triste, mais au lieu de montrer sa vulnérabilité, la personne est irrespectueuse envers moi. Profondément, cette personne est triste et voudrait du réconfort. Mais, de par ses masques, ses mécanismes de défenses, elle choisit d’agir de façon incohérente envers elle-même et de se montrer colériquement irrespectueuse. Ainsi, je dois, pour ma santé mentale, voir les deux aspects de l’individu, même s’il y a contradiction. Ceci est un exemple pour démontrer à quel point il est important de différencier l’autre et ses comportements. Allons plus loin avec cet exemple…

Si j’agis envers la personne uniquement en considérant son comportement de colère, je peux ressentir de la colère envers l’autre ou de la tristesse, etc. Mais là, c’est perdant, perdant: la personne me contagie avec son poison de colère, et acceptant ce poison en moi, je lui en relance (colère) ou me fais du mal (tristesse), ou les deux… À l’inverse, si j’agis sainement envers la personne uniquement en fonction de sa tristesse que je perçois et ressent, je peux refuser le poison, rester neutre dans mon amour pour l’autre, et parler avec des mots, communiquer et solutionner au mieux la situation. Attention, il ne faut pas endurer l’inacceptable par contre! Je ne dis pas de rester dans une relation toxique et de faire semblant que tout est parfait! Je veux dire par là qu’il ne faut pas tomber dans le piège que parce que je perçois la tristesse de l’autre, alors j’accepte l’inacceptable pour ménager l’autre! Non, non et renon! Il faut communiquer avec la personne qui émet des gestes et actions toxiques et trouver des solutions. Si la personne continue, c’est à moi de m’aimer suffisamment pour couper les relations toxiques si c’est nécessaire. 

Ce principe doit évidement s’appliquer avec lorsqu’on éduque un enfant. On doit apprendre à l’enfant qu’il est un être merveilleux indépendamment de ses actions. Parfois, il fait des choix super, des choix gagnants, mais parfois, il fait des choix non-gagnants. En tant que parent ou enseignant de la vie, je me dois d’aimer autant l’enfant  s’il fait le meilleur de choix ou le pire. Si j’aime vraiment l’autre, mon amour est constant. Je l’aime, c’est tout. Mon amour pour l’autre ne doit pas augmenter si l’autre fait des choix gagnants ou s’il se comporte comme je le souhaite, puis baisser dès que l’autre fait des choix que je réprouve ou qu’il agit contrairement à ma volonté…

Si un enfant brise quelque chose, par exemple, je dois continuer d’aimer l’enfant. Je dois surtout rester neutre et lui montrer le vrai amour. Le vrai amour aime dans les meilleurs moments comme dans les pires. Je dois aimer l’autre en tout temps, tout en étant éveillé et conscient des comportements de l’autre qui me font du mal, ou qui sont non-gagnants. Si l’autre émet des actions, des comportements non-gagnants, je ne dois pas lui montrer des gestes de non-amour, je dois rester neutre à ce niveau et lui communiquer que je n’ai pas aimé son action. Évidemment, il est normal que si quelque que j’aime produise un comportement de non-amour envers moi, que je n’ai pas le goût de lui montrer mon amour à ce moment là, car je suis triste, par exemple, et que j’ai besoin de prendre du temps pour gérer ce qui est monté en moi. Ainsi, j’aime l’autre autant, mais je n’ai pas le goût de le lui démontrer dans le moment présent et je me respecte. Mais je reste neutre dans mon amour pour l’autre, je n’ai pas à faire sentir à l’autre que je ne l’aime pas pour ce qu’il a fait ou dit. 

J’utilise mon libre arbitre!

Je prends position en tant que Guerrier paisible:

«  De plus en plus à chaque jour, j’apprends à mieux discerner l’autre de ses comportements. J’apprends à mieux gérer mes émotions et à communiquer afin de solutionner les situations difficiles que je vis. J’apprends à vivre de plus en plus dans un amour pur, fraternel. Je refuse qu’on me maltraîte, mais l’amour que j’ai pour les autres est continue, stable. Je garde mon discernement et l’utilise dans mes relations. J’apprends à m’affirmer dans la sagesse, en tant qu’âme. Personne n’est parfait. Je ne suis pas parfaite et les gens qui croisent ma route ne sont pas parfait. Je me pardonne donc mon imperfection, tout en pardonnant aux autres leur imperfections. Je prends comme acquis que les gens font du mieux qu’ils peuvent. J’apprends à être davantage tolérant et aimant envers les autres. Ce que je choisis, c’est de faire de mon mieux pour gérer tout ce qui se présente! Ce que je me demande, c’est de faire de mon mieux, c’est tout! Cette maxime est une arme efficace contre le perfectionnisme destructeur. J’ai fait de mon mieux? Parfait alors! De plus en plus à chaque jour j’apprends à m’aimer en tant qu’âme et à aimer les autres en tant qu’âme.»

Que Dieu vous bénisse! 🌈🙏🏻

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu 🔥! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Partagez avec vos êtres chers en préservant l’intégralité du texte.

L’appréciation et la gratitude

Il y a des vertus à développer afin d’être sereine (serein), paisible et solide afin de gérer au mieux tout ce qui se présente sur ma route de Guerrière (Guerrier)! Je dis Guerrier, car pour vivre sur cette planète, sans être en mode survie, nous devons avoir une attitude de Guerrier serein, paisible. En tant que Guerrier, je trouve important de  conserver une belle vitalité. Pour les prochains blogues, j’aborderai différentes vertus à développer afin d’être davantage sereine (serein), paisible et utiliser au mieux notre énergie vitale. Cette vertu de l’appréciation, de la gratitude est primordiale à notre bien Être! C’est une sagesse à développer qui nous comblera!

Apprendre à apprécier ce qui est, dans l’instant présent est capital. Apprendre à vivre dans un état de gratitude apporte un état de satisfaction profond. J’ai remarqué que certaines personnes de mon entourage sont portées à tout apprécier, tandis que d’autres on tendance à juste voir le négatif. Entre ces deux extrêmes, il y a plusieurs types de personnes, soit tout les degrés entre les deux pôles. J’ai remarqué aussi que pour la majorité des gens nous avon une variation: quand mon énergie vitale est plus élevée, je suis plus optimiste, et lorsque que mon énergie vitale baisse, je suis plus pessimiste. 

Ceci démontre que j’ai toujours le choix de ma réaction face à une situation. Si je prends un même situation, par exemple une farce de mauvais goût d’un proche: une journée cela ne m’affectera pas, je resterai sereine et lui noterai que j’apprécierais un humour plus respectueux. Dans ce cas-ci, je m’apprécierai moi-même, puis j’apprécierai la personne, telle qu’elle est, avec ses difficultés, mais en m’affirmant de façon constructive. Mais si la même situation arrive une journée durant laquelle mon énergie vitale est plus basse, je réagirai, m’emporterai, ou je ne dirai rien, mais cela me rongera toute la journée ou même plus longtemps… Réagir ou agir dépend de mon énergie vitale. Meilleure est mon énergie vitale, plus je resterai sereine, paisible, solide. Il est donc important de se responsabiliser dans mes réactions et actions. Ou je réagis, refuse d’apprécier, de comprendre ce qui est là et refuse le moment présent. Ou j’agis, je trouve la force d’accueillir le moment présent, d’apprécier ce qui est là et de gérer, de solutionner ce qui peut l’être maintenant. Je réagis et subit ou j’agis, ressentant ma liberté et gère de mon mieux ce qui est là! À mon choix, car j’utilise mon libre arbitre que j’en sois conscient ou non.

Mais attention: il est important de ne pas viser la perfection! Je choisis de me poser une attente, un objectif réaliste. Par exemple, j’apprends à apprécier de plus en plus ce qui est et à manifester de plus en plus ma gratitude autant pour les petites que pour les grandes choses!

Je vous encourage à apprécier les gens qui vous entoure et à le nommer clairement. Apprenons à établir, créer une relation d’âme à âme avec les autres. On a tous à l’intérieur de nous une âme, notre esprit branché sur Dieu, qui est sensible. Cette partie de nous est comme un enfant joyeux et candide. Un enfant tendre, sensible, qui sait s’émerveiller. Qui cherche et apprécie tout, surtout les manifestations d’amour. Plus je suis en contact avec cette partie de moi, plus je suis en tant qu’âme, plus je traite les autres en tant qu’âme. Pensez à quel point, profondément, nous sommes sensibles aux belles attentions et intentions des gens! Il est vrai qu’à chaque fois que quelqu’un prend le temps de me dire qu’il m’aime, qu’il m’apprécie, qu’il est bien en ma présence, que ça me fait du bien! Chaque fois que quelqu’un me dit qu’il apprécie une de mes qualités, un de mes talents, ça me fait du bien!  Chaque fois que quelqu’un me traite humainement, et non froidement comme un robot, ça me fait du bien. Chaque fois que quelqu’un m’adresse un beau sourire, que ce soit un proche ou un inconnu, ça me fait du bien. Il y a des gens qui se sentais très dépressifs ou anxieux, ou qui s’apprêtaient à se suicider, et qui se sont sorti de leur marasme parce qu’ils ont reçu un beau sourire sincère de quelqu’un! Le pouvoir du sourire, de l’amour fraternel est si puissant! Je choisis d’être un exemple!

Ainsi, si je veux des relations, des interactions avec les autres plus nourrissantes, je prends le temps d’apprécier les autres. Certains sont révoltés d’être traités comme des numéros, comme des robots… Mais je refuse de subir, de réagir et j’agis! Je peu faire la différence! Si je prends le temps de mieux démontrer de l’amour à mes proches… Si je prends le temps de sourire ou de dire bonjour aux inconnus: je fais une différence! Plus nous sommes à rendre le monde plus humains, plus le monde sera humain. Plus je suis en tant qu’âme, plus je suis courtois avec les autres sur la rue et les pistes cyclables, par exemple, plus je suis respectueux des autres. Chaque beaux gestes que je fais envers les autres, de par mon âme et de façon complètement gratuite, désintéressée des résultats, sème l’amour fraternel et fait du bien autour de moi! Et l’amour fraternel est contagieux, heureusement! Quand je reçois de l’appréciation de l’autre, naturellement, j’ai le goût d’apprécier les autres et je fais une différence dans leur journée, peut-être même dans leur vie! J’apprends à dire merci! J’apprends à vivre dans un état de gratitude!

Si je suis en tant qu’âme, j’apprécie chaque fois que mon animal de compagnie vient chercher des câlins. J’apprécie chaque fois que j’entends le chant des oiseaux, chaque fois que je vois un chevreuil, chaque fois que je ressens le soleil, le vent sur ma peau. J’apprécie la pluie qui nourrit la végétation…

Alors je dis OUI à faire partie de ce tsunami d’amour!

Prise de position en tant que Guerrier paisible:

«  De plus en plus à chaque jour, j’apprends à mieux gérer tout ce qui se présente sur ma route. J’apprends à apprécier de plus en plus ce qui est! Lorsque je réalise que je refuse le moment présent, que je me rebelle est ne me sens pas bien: je respire et choisi d’agir, de prendre action et de mieux gérer ce qui est en moi, et s’il y a des actions à faire à l’extérieur de moi, j’agis! Par amour pour moi, je choisi de mieux m’apprécier: mes forces, mes faiblesses. Je choisis de mieux apprécier les gens qui m’entourent, les inconnus, toute les situations, la température, etc. J’apprécie au mieux tout ce qui est! Et de mieux en mieux à chaque jour! J’apprends à vivre de plus en plus dans un état de gratitude dans ma vie. J’apprends à être de plus en plus patient, aimant tolérant envers moi-même et les autres. Alors je dis OUI à faire partie de ce tsunami d’amour! »

Que Dieu vous bénisse! 🌈🙏🏻

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu 🔥! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Partagez avec vos êtres chers en préservant l’intégralité du texte.

Comment être un meilleur ami pour moi!

Cette semaine, je vous propose une réflexion sur vos émotions. Je vous propose de pensez à comment « je peux être un meilleur ami pour moi-même »!

Il y a malheureusement beaucoup de pollution sur la Terre. Mais savez-vous quelle pollution est la pire? les émotions toxiques qui polluent nos corps, nos âmes! Et cette pollution affecte tout les règnes, tout les êtres, tout les écosystèmes de la planète. La pollution de mon âme affecte intensément mes proches que j’aime. Ainsi, d’apprendre à « être un meilleur ami pour moi » me permettra de diminuer cette pollution à l’intérieur de moi et à l’extérieur de moi. Je me sentirai plus sereine! « D’être un meilleur ami pour moi-même » me permettra aussi d’améliorer et d’approfondir mes relations avec les autres. 

Qu’est-ce qui pollue mon âme? Principalement les émotions toxiques que j’émets, ainsi que les pensées, paroles et actions toxiques qui en découlent. Il est important de réaliser que lorsque j’ai une émotion, par exemple la colère, c’est parce que je l’ai laissée émerger en moi. Une émotion n’est pas mauvaise en soi. Qu’une émotion émerge, c’est normal, c’est sain: nous ne sommes pas des robots froids! Le problème est de laisser cette émotion me submerger et de la déverser sur les autres par mes pensées, mes paroles et mes actes. Les émotions qui me submergent sont comme une fumée de poisons. À chaque fois que je laisse une émotion néfaste me submerger, je m’auto-empoisonne. Et parce que je suis empoisonnée de ce poison, pour me sentir mieux, je déverse ce poison sur les autres. C’est une loi de la jungle!

De plus en plus de gens sont conscients des impacts de la mauvaises gestion des émotions et tentent de gérer ces poisons, ces émotions toxiques. Sur le coup, déverser du poison sur les autres, ça peut me faire du bien illusoirement, mais rapidement ça augmente encore plus le poison en moi. Ce n’est pas une solution, car ça ne règle absolument rien. Au contraire, ça augmente les conflits, les non-dits, etc. Une émotion qui émerge, c’est un message de notre sagesse à écouter, à décoder, à comprendre. Une émotion qui émerge, c’est notre sagesse qui nous indique l’importance de solutionner quelque chose.

De plus, mon âme, mon esprit branché sur Dieu est emphatique et ressent l’impact sur moi et sur les autres, de tout ce que je pense, dis ou fais. Donc, profondément, une partie de moi ressent de la culpabilité de tout ce que je pense, dis ou fais qui n’est pas poussé par l’amour pur et vrai.

Chacun est responsable de ses émotions. Un grand pas afin « d’être un meilleur ami pour moi » est de comprendre profondément que je suis responsable de toutes les émotions qui émergent en moi, ainsi que de celles que je déverse sur les autres. Surtout, c’est de gérer les émotions qui émergent en moi, afin qu’elles ne me submergent pas et de refuser de les déverser sur les autres. Je suis responsable à 100% de mes émotions. Je ne suis pas victime de mes émotions! Lorsqu’une émotion émerge, je peux choisir de passer à l’action et de prendre le temps pour la gérer. Lorsque j’émets une émotion toxique, je me fais du mal. Lorsque j’émets une émotion toxique, je suis un très mauvais ami pour moi-même. Lorsque je déverse une émotion toxique sur quelqu’un d’autre (ou un animal), je manque d’amour pour l’autre, mais premièrement, je manque d’amour envers moi.

Je vous suggère cette prise de position:

« Je choisis d’apprendre à être un meilleur ami pour moi-même! Je choisi de prendre la responsabilité pour chaque émotion qui émerge en moi et qui me submergent. J’en prends responsabilité, ce qui me permet de gérer mes émotions et de trouver des solutions. De plus en plus à chaque jour, je choisis de faire des pauses, de me centrer, de gérer les émotions qui sont là, de solutionner ce que mon âme me demande de solutionner. De plus en plus à chaque jours, je choisi d’approfondir la sérénité en moi, de mieux m’aimer».

Que Dieu vous bénisse 🌈 🙏🏻

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés. Vous pouvez partager avec ceux que vous aimez en préservant l’intégralité du texte et en citant la source!

Alerte au faux messie!

J’écris ce blogue pour vous expliquer quelque chose de primordial, car j’entends depuis des années des choses vraiment sans aucun sens concernant la venue d’un messie. Certains disent que le Messie n’est pas venu et qu’il viendra. D’autres qu’il n’est pas venu et qu’il est sur Terre en ce moment. D’autres que Jésus le Messie reviendra sur terre en se faisant chair à nouveau. Certains avancent même que Jésus va revenir dans un vaisseau spatial, hihihi! Peut-être n’avez-vous pas entendu ces insanités, tant mieux si ce n’est pas le cas! Mais moi, j’ai entendu toutes sortes de versions les plus abracadabrante les unes que les autres! Je me permets donc de clarifier ici la question.

La venue du Messie est clairement annoncée dans l’Ancien Testament (La Torah), et ce, de multiples fois. Le Nouveau Testament démontre clairement que le Messie est déjà venu sur la Terre et est Jésus-Christ de Nazareth, Yeshua. Il y est écrit clairement qu’il y a uniquement un seul Messie et qu’il se fera chair une seule fois. Ainsi, tout ce qui fut prophétisé dans l’Ancien Testament, soit la Torah, concernant la venue du Messie, se trouve confirmé dans le Nouveau Testament. Et ne me croyez pas sur parole: allez lire la Bible et vous arriverez à la même conclusion.

Prenez le temps de lire la Torah: vous aller découvrir beaucoup de prophéties (claires ou subtiles ) qui décrivent qui sera le Messie et ce qu’Il fera. Dans le Nouveau Testament, vous découvrirez comment toute les prophéties se sont réalisées, confirmant, re-confirmant sans cesse que Yeshua est le seul et unique Messie prophétisé dans la Torah.

Le problème, d’où l’importance de ce texte, c’est qu’un groupe religieux extrémiste, je dirais même extrêmement extrémiste, tenteront bientôt de faire croire aux nations que le messie est sur terre, vivant parmi nous! Ça semble bizarre comme idée, mais vous devez savoir la vérité maintenant afin d’être plus solide et d’avoir un meilleur discernement. Car ces extrémistes sèmeront la confusion, et ils sont des maîtres-menteurs, maître de l’illusion. 

Ces extrémistes rejettent Jésus-Christ de Nazareth. Ainsi, ils allèguent que le Messie n’est jamais venu sur Terre et ils ont crées leur messie. Ces extrémistes étant des gens extrêmement manipulateurs, ils vont présenter aux nations quelqu’un qui, en apparence, dit vouloir faire le bien sur la Terre, même qu’il veut créer la paix sur la Terre! Quel beau discours mensonger ce sera! Cet être fera des discours très séduisant, mais il faut savoir se méfier de la séduction. Je crois que peu se méfient, alors j’écris ce texte pour vous encourager de tout mon coeur à augmenter votre discernement. 

Donc, si qui que ce soit, ou quelque groupe que ce soit, ou quelques extrémistes ou dictateurs que ce soit tentent de vous faire croire que le Messie est sur Terre en tant qu’être humain ou humanoïde, ne les croyez pas, car c’est du pur mensonge. 

La Bible, dans l’Apocalypse de Jean, indique que Yeshua va revenir sur Terre, mais sur une « nuée blanche » (Apocalypse 14-14). Donc, il va revenir en tant que Dieu affirmé, non en tant qu’homme. Alors, si on vous ment en vous disant qu’un être de chair est le messie, et qu’il vit sur Terre avec nous, c’est un mensonge terrible, un blasphème. 

Alors le Messie est venu en se faisant chair, il fut torturé et crucifié, puis il va revenir sur Terre sous son apparence Divine en tant que Dieu. Un point c’est tout! 

Pour terminer, que veut dire le mot Messie? En hébreu on le traduit par « mashiah », en grec « christos » et en latin « christus ». Le mot messie, signifie l’oint (1). On peut traduire ce mot de  l’Hébreux par « Grand prêtre » (selon Steven Ben Denoon dans un de ses vidéos).

« Le titre de « Messie », celui qui est « oint » était d’abord attribué, dans la Bible, au roi au moment de son intronisation, après qu’il eut reçu l’onction. Jésus sera considéré comme le « Messie » définitif, envoyé par Dieu, et Dieu lui-même (2).

Veuillez noter que de son vivant, Yeshua ne se vantait pas d’être le Christ, le Messie. D’ailleurs, si quelqu’un se vante d’être le messie, il y a anguille sous roche!!! Yeshua disait sans cesse de ne pas révéler les miracles qu’il effectuait, de par son humilité. Mais un passage clair du Nouveau Testament nous indique, par Pierre, qui est Jésus-Christ de Nazareth: « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » (Matthieu 16:16).

1-http://www.interbible.org/interBible/ecritures/mots/2001/mots_011207.htm, page consultée le 5 juin 2019.

2- https://eglise.catholique.fr/glossaire/messie/,  page consultée le 5 juin 2019.

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés. Partagez avec ceux que vous aimez!

Prière unissons-nous

Bien humblement, je vous offre cette prière, inspirée en mon coeur, pour vous inspirer à prier, comme un fervent disciple de Jésus-Christ de Nazareth en 2019… La prière est un outil indispensable du Guerrier de Dieu. La prière nous permet de développer notre relation à Dieu et Dieu nous renforcit par elle! La prière est une arme puissante contre le mal, contre l’ennemi, contre les bêtes prédatrices sans scrupule, sans coeur. Nous sommes Guerriers de Dieu et la prière est une arme redoutable! Je vous encourage à apprendre à l’utiliser…

Dieu Tout-Puissant, Yahweh, Créateur du ciel et de la terre, je te prie, au nom de Jésus-Christ de Nazareth, avec tout mon coeur, mon âme, mon esprit. 

Je prie pour chacun des êtres humains vivant sur cette terre.

Puisse Ta Grâce, Dieu, nous habiter.

Puisse Ton Amour, Dieu, nous combler.

Nous sommes tous des êtres humains. Peu importe notre pays de naissance, peu importe notre ethnie, peu importe notre religion, peu importe la couleur de notre peau, peu importe la marque de nos vêtements, peu importe l’histoire du monde, peu importe notre passé personnel, peu importe nos blessures: guide nous à nous aimer les uns les autres. Malgré ce tsunamis de haine qui sévit sur la terre dans le coeur de l’ennemi, ces bêtes prédatrices, nous choisissons de rester dans l’amour fraternel. Par ta Puissance Yahweh, au nom de Yesuah le Messie, unis nous par ton amour. Fais-nous ressentir ton amour pour nous. Ton amour pour nous est plus puissant que tout cela.

Nous pouvons tous trouver des raisons d’haïr les autres, c’est si facile… Mais Dieu, par ton Saint-Esprit, je te prie: guides les humains de la Terre à trouver des raisons d’aimer les autres humains et tout les autres êtres vivants comme les animaux.

Pardonne-nous nos péchés. Pardonne les péchés de nos ancêtres, jusqu’à Adam et Ève.

En Vérité, c’est si facile de s’aimer les uns les autres, apprends-nous à suivre l’exemple de Yeshua. 

Puisse ta Grâce, ton Amour, ta Paix, infuser le coeur, les pensées, les croyances, les paroles et les actes des individus sur terre. 

Nous t’offrons notre libre arbitre: pousses-nous à faire le bien. 

Guide-nous à refuser le mal, le péché, la haine. 

Guide-nous à dénoncer le mal. 

Ne nous soumet pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, je t’en supplie. 

Pardonne-nous nos péchés et délivre-nous de la tentation.

Pardonne-nous nos péchés, délivre-nous de la persécution et des oeuvres du malin.

Tu a Toi-même écris Tes Lois en nos coeurs d’une encre éternelle. 

Donne nous le courage d’accomplir Ta Volonté.

Révèle-nous La Vérité. Donne-nous la force de l’accepter, de la manifester et d’être des modèles de droiture pour tout les frères et soeurs en Christ. 

Yahweh, au nom du Puissant nom de Jésus-Christ de Nazareth, je te demande, s’il-te-plaît, de nous délivrer du mal, nous, les êtres qui voulons l’amour et la paix entre les humains sur Terre. Guide tes Saints à retourner en toi. 

Guide nous, tes Saints, tes Élus, à t’aimer, à suivre tes lois, à lire la Bible et la comprendre. 

Par ta Grâce, permet à nos yeux de voir, à nos oreille d’entendre et notre bouche de parler selon Ta Vérité.

Que ton Esprit saint, infuse tout nos sens. 

Guide tes enfants à s’unir à Toi par un amour pur et à vraiment s’aimer les uns les autres.  

Tu es le Dieu Vivant Tout-Puissant. Le seul Dieu. Et tu veux unir tes enfants par un amour pur.  Le Christ est ce qui nous uni, nous, enfant de Dieu, Guerrier de Dieu. Jésus-Chris de Nazareth est la voie unique et étroite qui mène à la Liberté, à L’Amour. 

Par ta Grâce, guide chacun de nos pas dans cette voie étroite et éternelle. Guide-nous à accomplir Ta Volonté. Dieu, Père Tout-Puissant, que ta Volonté soit faite et non la nôtre!

Amen

Que Dieu nous bénisse!

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Merci de partager avec ceux que vous aimez 🌈 🙏🏻

Yeshua – Jésus-Christ de Nazareth

Actuellement, c’est très mal vu et très tabou de parler de Jésus-Christ de Nazareth. Cependant, je vais en parler car c’est très important. Mais pourquoi cela est tabou? Premièrement, il faut comprendre qu’il y a une grande stratégie internationale, dans différents aspects de la société, qui nous pousse, nous programme à rejeter la réalité de Jésus-Christ de Nazareth et de son oeuvre.Effectivement, toutes sortes d’histoires et de versions circulent actuellement et nous poussent à penser que Jésus-Christ de Nazareth n’a jamais existé. Ils veulent qu’on rejette les connaissances qui nous rapproche de Jésus-Christ de Nazareth et de Dieu. Ils ont compris qu’une des façons de nous éloigner de Jésus-Christ de Nazareth, de Dieu, est simplement de nous amener à croire qu’il n’a jamais existé! Plusieurs sont tombés dans cette trappe. Si vous avez le doute sur son existence, cela vous appartient de trancher. Je vous encourage à chercher par vous même pour trancher, à faire votre revue de la littérature avec neutralité, c’est-à-dire de regarder les lectures qui vont dans le sens qu’il a existé autant que les lectures allant dans l’hypothèse inverse. Donc attention: ne portez pas votre attention uniquement sur les écrits qui vont dans le sens que Jésus-Christ n’a jamais existé! Faites-bien les choses si vous les faites! Regardez autant les sources qui démontrent qu’il a bien existé! Et les faits historiques abondent clairement en ce sujet: Jésus-Christ a bien existé physiquement et il fut torturé, crucifié à la demande intransigeante d’un groupe de juifs et il est ressuscité pour nous sauver, tout ceux qui croiront en lui.

Cependant, si vous voulez économiser du temps, posez-vous cette question: Il y a une grande multitude d’humains et d’êtres qui ont existé dans l’histoire mondiale. Nous sommes en 2019… Pourquoi comptons-nous les années en fonction de Jésus-Christ de Nazareth ??? Internationalement, nous nous repérons dans le temps en fonction de Jésus-Christ de Nazareth! Oui, 2019 veut dire 2019 années après Jésus-Christ… Cela veut nécessairement dire qu’il a vécu, en toute logique! Sinon, on compterait les années à partir d’un autre point zéro, un autre point de repère, que ce soit un  évènement ou un individu! En plus, il y a les années avant Jésus-Christ et les années après Jésus-Christ… Il est absolument impossible que nous définissons les années en fonction de quelqu’un qui n’a jamais existé! Cela n’aurait absolument aucun sens! De plus, Jésus-Christ était un être qui était haït de plusieurs, surtout de ceux qui composaient l’élite de la société: certains juifs, les pharisiens, le sanhédrin, les scribes, etc. Donc, logiquement, est-ce qu’internationalement, on compterait les années en fonction d’un être que l’Élite haïssait au point de le torturer, de le crucifier comme un criminel (bien qu’on ne pouvait rien lui reprocher de sensé), s’il n’avait jamais existé??? Impossible!!! Absolument impossible!!! Aussi, si vous étudiez l’Ancien Testament, La Torah, vous verrez que Jésus-Christ de Nazareth a accompli tout ce qui fut prophétisé sur le Messie, le Christ, ce qui est une confirmation indéniable.

Deuxièmement, d’autres sources, principalement reliées au Nouvel âge et à la kabbale sous ses multiples formes, nous présentent d’autres Jésus. Ils emploient le nom Jésus, mais dépeignent d’autres individus. Attention, ce n’est pas parce qu’on utilise le nom Jésus qu’on parle de Jésus-Christ de Nazareth! J’expliquerai ce point un peu plus loin dans ce texte. Avant, voici quelques tranches de mon histoire…

Je suis issue d’une famille catholique. J’ai vécu différentes étapes quant à la signification que représentait le nom de Jésus pour moi. Jeune, je ressentais plein d’amour pour Jésus. Je le voyais comme mon ami, un être bon, courageux et plein d’amour! Jeune, plusieurs fois il m’a sauvé d’épreuves, et je ressentais vraiment que j’avais une relation avec lui. Durant mon primaire, on apprenait un peu la Bible. Secondaire 1 à 3, j’allais dans un couvent, à l’externe. J’ai adoré cette expérience. Mon professeur d’enseignement religieux, Luc, un homme extraordinaire, m’a appris beaucoup sur Dieu. Mais malheureusement, je commençai à me lier avec des gens qui étaient dans la voie de la déperdition. J’ai accepté l’influence des forces sombres sur moi. Ce qui est fait est fait! J’ai appris de ces expériences et j’ai corrigé le tir!

J’avais un grand mal-être à l’époque. Je ne comprenais pas ce qui se passait en moi et je n’avais personne à qui en parler. Une souffrance qui semblait insurmontable voulait se révéler à moi, voulait exploser. Je ne savais pas ce qui se passait, mais ma pulsion était de camoufler ce raz-de-marée qui voulait monter! C’était effrayant et cela s’est effectivement graduellement révélé une boîte de Pandore. Ainsi, j’ai commencé à m’éloigner de moi-même et à perdre la foi en la réalité de l’unique Jésus-Christ de Nazareth. Je me suis éloignée de mon âme, de Jésus-Christ de Nazareth et de Dieu. Incapable de gérer la souffrance refoulée qui voulait monter en moi, je faisais de mon mieux pour l’oublier, la cacher davantage. J’ai utilisé le sport, puis de plus en plus des socialisations néfastes d’adolescents et les faux plaisirs du monde. Finalement, le Nouvel âge m’a séduit. Dans cette société qui nous pousse à être laïc/athée ou à plonger dans le Nouvel âge, j’ai commencé à douter de la véracité de Jésus-Christ de Nazareth et de la Bible. Les mots « Jésus » et « Dieu » sont tellement désacralisés, tellement salis et remplis de connotations négatives,  que ces mots perdirent graduellement leur signification pour moi. Je percevais ces termes reliés à tant de choses négatives, que je ne voulais plus les employer. Ainsi, pendant quelques années, j’employais uniquement des mots comme: L’univers, La vie, La conscience universelle.

Je ressentais et succombais de plus en plus à la pression sociale: si je parlais de Dieu ou de Jésus, je recevais de plus en plus les jugements des autres, les dénigrements. Afin de résoudre mes souffrances, mon mal de vivre, je me lançai à fond dans la psychologie et le Nouvel âge. Au départ, les versions du Nouvel âge avec lesquelles je fus en contact excluaient Jésus. J’ai fait mon baccalauréat et ma maîtrise en psychoéducation, et parallèlement je me suis formée en hypnothérapie, je suis devenue une « chirurgienne de l’inconscient ».  J’avais ma clinique, j’étais psychoéducatrice-psychothérapeute-hypnothérapeute-naturothérapeute. Je faisais ce que j’aimais et j’aidais beaucoup de gens. Le fait d’être une professionnelle changea bien des choses. Une professionnelle ne pouvait pas parler de Dieu car cela n’est pas professionnel! Alors généralement je n’en parlais pas, sauf quand les clients l’abordaient. Mais tout comme moi, la plupart des gens n’utilisaient plus le mot Dieu, ni Jésus-Christ de Nazareth, mais des mots comme L’univers.

Ensuite, je connus d’autres formes du Nouvel âge qui parlaient d’un Jésus. Cela a ramené Jésus dans mon quotidien! Je ne savais pas à l’époque que c’était des faux Jésus, mais heureusement, cela à eu l’effet de me réconcilier avec ce nom et de me ramener vers le vrai Jésus de Nazareth. Un grand nombre de personnes disaient canaliser Jésus. Des livres comme « un cours en miracle » sont décrits comme étant des canalisations de « Jésus ».  Aussi, toutes sortes d’approches Nouvel âge dépeignent Jésus comme un maître ascensionné.

Je fus effectivement en contact avec plusieurs enseignements du Nouvel âge, qui décrivaient un Jésus-homme, qui devint un maître spirituel. Un Jésus qui aurait été s’instruire en Égypte, en Inde et au tibet, entre autre. Je ne réalisais pas à ce moment que ce Jésus « nouvellageux » n’était pas le vrai Jésus. Mais, le point positif à cela, c’est que ce faux Jésus m’a graduellement réconcilié et ramené vers le seul et unique Jésus-Christ de Nazareth. Selon eux, Jésus, pour devenir un maitre spirituel fut allé étudier en orient. Cela implique que le faux-Jésus du Nouvel âge n’était pas fils de Dieu, n’était pas Dieu et n’était pas le Christ. Cela implique qu’il ne manifestait pas le Dieu Vivant, mais que c’est simplement un homme qui a parcouru l’Orient et qu’avec les enseignements, il a connu là l’illumination, comme Bouddha. Cela implique qu’il aurait reçu des enseignements et initiations en Égypte, au Tibet et en Inde et que donc, avec sa pratique du yoga et de la méditation, il est devenu un maître spirituel, un « dieu », comme n’importe qui peut devenir « dieu » en pratiquant le yoga et la méditation ou toutes sortes de techniques. C’est justement ce que le Nouvel âge nous enseigne: faire la méditation et le yoga, afin d’activer un circuit énergétique en nous, afin que l’énergie du serpent passe à travers nous librement, afin de devenir le dieu que nous sommes, car nous sommes dieu et tous sont dieux, dieu est partout, en tout, etc. Attendez là, j’ai jamais lu cela dans la Bible! D’où ça sort? Bien oui, le Nouvel âge explique que les voyages initiatiques de Jésus ne sont pas écrits dans la Bible, mais que les initiés du Nouvel âge nous révèlent ces informations cachées en primeurs! Les écoles des mystères, la kabbale, le Nouvel âge, peu importe comment on les nomme, ont toutes la même source et sont fertiles d’une incroyable multitude d’écrits allant de la pure imagination romanesque au satanisme. C’est étrange quand j’y pense: on a de la misère à croire que ce qui est dans la Bible est vrai (on a pourtant plusieurs sources distinctes qui se confirment les unes les autres), mais si n’importe qui, dans un bouquin Nouvel âge, nous dit que Jésus faisait du yoga et que c’est ce qui l’a conduit à l’illumination, on prends cela comme une vérité, sans aucune analyse, en mettant son sens critique à la poubelle??? C’est pas logique! Il semble qu’il y ait vraiment un virus dans notre esprit qui nous pousse à mettre aux poubelles les vérités les plus évidentes et salutaires pour nous et à adopter aveuglément, d’une façon rigide telle un dogme, tout ce qui nous éloigne de nous-même et de la paix de Dieu. 

Toutes ces histoires sur Jésus ne sont que pur blasphème évidemment! Mais perdue dans le Nouvel âge comme bien des gens, et étant tellement rébarbative à Jésus et Dieu, cela faisait un certain sens dans mon esprit! Bien oui, j’ai été solidement prise dans ce piège du Nouvel âge, et par la Grâce de Dieu et du vrai, l’Unique Jésus-Christ de Nazareth, mes yeux se sont ouverts, et je fus sortie de ce piège! Fini la déception monumentale du Nouvel âge! C’est incroyable comment le Nouvel âge nous pousse, nous séduit, nous manipule subtilement, sournoisement, mais puissamment, à accepter ces doctrines absurdes, ces mensonges… 

Ainsi, tombée dans ce piège, je continuais de voir Jésus de plus en plus dans tout le Nouvel âge: dans les écrits, dans les sectes, dans les channelings, les méditations, les traitements d’énergie, etc. Toutes sortes de gens canalisent un supposé Jésus ce que je trouvais impossible et étrange. Heureusement un passage de la Bible dont je me souvenais, revenait sans cesse dans mon esprit: « Beaucoup de loup revêtiront une peau de mouton et tenteront de vous séduire » (Matthieu 7:15, ici paraphrasé par moi-même). Alors je tentais d’avoir le meilleur discernement possible. Heureusement, je discernais et refusais beaucoup de faux prophètes et de faux enseignements avec cette phrase. Car je savais clairement que beaucoup d’être sombres sont maîtres dans l’art de la manipulation et du mensonge. J’avais clairement appris que des anges déchus sont maîtres dans l’art de se faire passer pour des anges de lumières car ils sont des champions de l’illusion et des experts du mensonge. 

Une étape importante dans l’approfondissement de ma spiritualité arriva lorsque j’ai découvert le livre :  « Un cours en miracle ». Je voyais souvent ce livre cité dans les livres « Nouvel âge ». Lorsque je suis tombée sur ce livre, je l’ai étudié en profondeur et pratiqué pendant des années. Ils disent que c’est une femme qui à canalisé « Jésus », qui lui a dicté ce livre, une genre de nouvelle bible. Au début, je ne me suis pas méfiée, car cela me faisait du bien de recommencer à vraiment croire en Jésus! J’imaginais que c’était une deuxième bible, plus concrète, un manuel d’étude pour les choisis par Dieu! Mais j’ai fini par percevoir que certains enseignements n’avaient pas de sens et allait très subtilement contre les enseignements de l’unique Jésus-Christ de Nazareth. Premièrement que le mal n’existe pas. Deuxièmement que tout est Dieu, que nous sommes Dieu. Puis j’ai découvert des vidéos sur youtube sur l’étude du Cours en miracle. J’ai remarqué qu’à chaque fois que j’écoutais ces vidéos, un nuage noir commençait immédiatement à m’oppresser. Ensuite, j’ai découvert à quel point la femme qui avait canalisé ce livre avait un personnalité exécrable. Ceux qui l’ont connu personnellement révélaient à quel point elle avait mauvais caractère. En sachant cela, j’ai perçu un signal d’alarme en moi. On ne peut pas être parfait, je l’accorde, sauf que si on canalise le vrai Jésus, il nous remplirait d’une si grande paix, que c’est impossible que le canal ait et conserve un si mauvais caractère: il y aurait amélioration graduelle! Heureusement, Dieu m’a réveillée de ce rêve, et m’a donné le discernement de voir les mensonges et l’esprit antéchrist bien subtilement caché qui sous-tend le livre un cours en miracle. Par ses beaux atours, ce livre avait endormi mes gardes jusqu’à ce que Dieu sonne l’alarme!

Ce livre, comme bien d’autres livres du Nouvel âge, révèle des vérités excellentes et indéniables comme aimer son prochain, mais au travers, il infiltre notre esprit de mensonges terribles. Et cela, jumelé à tout les « Jésus » que les gens clamaient haut et fort, m’a aidé à voir plus clair! Je trouvais effectivement que beaucoup d’individus et d’approches tentaient de nous séduire à suivre un Jésus fait sur mesure pour nous. Il y a le Jésus surfeur et séduisant. Il y a le Jésus qui fume de la marijuana et qui est vraiment« peace ». Il y a le Jésus rigide, il y a le Jésus yogi ami de Bouddha, etc… Ah oui! J’oubliais: il y a aussi le Jésus extra-terrestre qui dit que son autre nom est « Sananda ».

Voici, en résumé, quelques éléments qui m’ont poussés à me lancer aveuglément dans le piège du Nouvel âge.

#1 Refus de l’endoctrinement religieux.

Évidemment, moi qui refusait l’endoctrinement des religions et des sectes, le Nouvel âge faisait du sens parce qu’il me permettait de choisir dans tout ses enseignements ce qui faisait du sens pour moi. Je ne me rendais pas compte que le Nouvel âge était une religion one-size-fit-all! Oui, car c’est un genre de buffet dans lequel nous pouvons choisir tout ce qui fait notre affaire et rejeter le reste. Les éléments composant cette religion sont dynamique: nous pouvons changer  les aspects au fil du temps, au fil des apprentissages, au fil des modes, etc. Je ne comprenais pas que tout les éléments hétéroclites qui composent ce qui semble être différentes approches du Nouvel âge, proviennent en fait de la même source, et nous conduisent tous à la même destination: vénérer un ange de lumière que l’on nomme affectueusement Lucifer (J’expliquerai cela dans un futur blogue, mais en résumé, les fondatrices officielles du Nouvel âge sont les occultistes Helena Blavatsky et Alice Bailey qui vénèrent Lucifer. Helena le nommait clairement, Alice non. Mais qu’elles le clament ou non, toutes leur pratiques mènent à Lucifer). 

Dans ce refus de l’endoctrinement religieux, beaucoup se lancent donc dans le piège du Nouvel âge. Cette religion est très pratique, et plaît à un grand nombre car elle est malléable, « one-size-fit-all ». Cette religion du nouvel âge est une déception aveuglante et très hypocrite. C’est dur d’y voir clair! Pourtant, la Bible nous prévient clairement du danger: « Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. » (Ésaïe 53:6). C’est justement pour cela que Jésus-Christ de Nazareth à souffert sur la croix, pour nous laver de nos péchés en général,  pour nous laver du péché d’avoir chacun suivi sa propre voie et pour s’être détournés de Dieu et donc tournés vers l’ennemi. 

#2 Refus, rébellion face au dieu vengeur du catholicisme.

Le Dieu vivant, Yahweh, sait comment ramener ses brebis perdues, il est puissamment incroyable! Il savait à quel point j’étais tellement contre l’image du dieu vengeur et méchant programmé dans mon esprit par le catholicisme! J’étais rebelle à ce dieu punitif avec raison, et même Dieu était d’accord que je me rebelle contre ce faux-dieu punitif. Avec discernement, j’avais refusé et rejeté l’endoctrinement du catholicisme, les sectes, sauf que j’avais mis tout à la poubelle: même Dieu, Jésus et la Bible! Elle m’avait rempli l’esprit d’interprétations fausses et mensongères de la Bible. Mais dans les faits la Bible et la religion catholique sont distinctes. La religion catholique m’avait complètement amenée à percevoir Dieu comme un méchant dieu vengeur et punitif. Cela est absolument contraire aux enseignements de la Bible, car dans toute la Bible, Dieu est un Dieu d’amour inconditionnel et incroyablement miséricordieux. Par ce détour dans le Nouvel âge, Dieu, Yahweh, m’a lentement mais sûrement, ramené à Lui! J’ai travaillé fort pour changer ma perception péjorative de ce « Dieu méchant catholique »! Mais Dieu a tellement transformé mon coeur et mon esprit, que j’ai réussi à ressentir de plus en plus que Dieu, Notre-Père Tout-Puissant était un Dieu d’amour vraiment inconditionnel! Graduellement, j’ai compris vraiment ce qu’Il a accompli en se faisait chair en Jésus-Christ de Nazareth afin de nous sauver. Je vous encourage à lire la Bible avec des yeux nouveaux et vous comprendrez bien des choses! Bien sûr, parfois, Dieu punit ses enfants rebels, qui commettent des insanités, des perversions et qui vénèrent le dieu du soleil en lui sacrifiant leurs enfants. C’est normal qu’il les punissent de cela! C’est abominable et satanique que de tuer son propre enfant pour le dieu du soleil!!! Et pensez-y bien, tout bon parent doit parfois faire de la discipline, surtout quand l’enfant produit un comportement inacceptable! Dieu, Yahweh, laisse aux humains le libre arbitre, mais lorsqu’ils commettent trop d’abominations sexuelles et de crimes comme sacrifier des innocents pour Baal, Moloch, dieu du soleil, c’est clairement INACCEPTABLE!

#3 Séduite par un dieu déclaré faussement amour, non-vengeur.

Je suis aussi tombée dans la doctrine décevante du Nouvel âge, car ils m’ont justement proposés une nouvelle conception d’un dieu non vengeur, que j’avais graduellement accepté en moi. Beaucoup de gens veulent la paix sur la terre, moi la première. Et on adhère à différents aspects du Nouvel âge en pensant qu’il amènera enfin la paix sur la terre. Une religion unique, pour tous. Fini les religions pour nous séparer comme par le passé. Fini les guerres religieuses qui ont tellement fait coulées de sang. Le Nouvel âge nous fait miroiter un mirage dans ce désert spirituel, dans nos mal-être! On imagine qu’il conduira à l’amour fraternel entre tous et à la paix sur la terre! Mais ce n’est qu’un mensonge, qu’une illusion. Heureux ceux qui sortiront du rêve, de l’illusion avant d’être trop profondément enfoncés dans ce labyrinthe de ronces. Heureux ceux qui prendront conscience de cette déception et qui s’éveilleront.

Une fin heureuse…

Heureusement, Dieu à « hijacké », détourné les enseignements du Nouvel âge pour me ramener à Lui. Que ce détour ait été nécessaire ou non, je ne sais pas. Je ne veux pas perdre mon temps à fabuler et imaginer d’autres scénarios de vie qui ne se sont pas produits. Mais une chose est sûre, puisque la doctrine décevante du Nouvel âge m’as permise d’ouvrir une porte à Dieu, à Jésus, à la prière, j’ai donné accès à Dieu Tout-puissant qui a utilisé cette porte pour me ramener sûrement à Lui!

Ainsi, depuis que je suis « Née de nouveau en Christ », je ne dit plus jamais juste « Jésus ». Car maintenant, je sais que le mot Jésus désigne toutes sorte de dieux, de faux Jésus, de démons et autres. Ainsi, je précise Jésus-Christ de Nazareth en tout temps, ou Yeshua qui est son nom en Hébreux. 

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Merci de partager avec ceux que vous aimez 🌈 🙏🏻

Surnaturel ou fantastique ?

Certains disent que la vie sur terre contient beaucoup de surnaturel. D’autres disent qu’il n’y a rien de surnaturel. Quelle est la vérité? Voici une réflexion à ce sujet. Demandez aux enfants qui pensent encore comme des enfants. S’ils n’ont pas peur de vous dire la vérité, il vous diront tous que le surnaturel est présent dans le quotidien. Tentez de vous remémorer lorsque vous étiez enfant à quel point le surnaturel faisait partie de la vie. Pensez aux nombreuses heures à jouer, à s’amuser! Bien sûr, plus on vieillissait, généralement, plus cela diminuait.  

Je vous propose, pendant un instant, de mettre de côté la brève version de l’histoire qu’on vous a donné au secondaire et de découvrir un aspect plus diversifié et large. Si nous allons plus en profondeur dans l’histoire, nous découvrons toutes sortes d’éléments et de personnages fantastiques. Aussi, la pseudo-science est confrontés à beaucoup d’énigmes toujours officiellement non-résolues, par exemple, comment est-ce que les pyramides ont été construites? Pensez aux Nazca en amérique du sud ? Pensez au Panthéon de dieux et déesses grecques. Pensez aux demi-dieux, aux Olympiens, aux titans, aux héros de l’Antiquité. Pensez au dieu serpent vénéré dans toutes les anciennes civilisations, des Mayas et Incas aux Chinois. Pensez à l’Atlantide, les anges, les démons, satan, lucifère, les vampires, les extra-terrestres, les loup-garous, les géants, les fées, les elfes, les gnomes, les monstres (monstre du Loch Ness, …). Etc… Vous niez vraiment que le surnaturel existe??? Pourquoi toutes ces choses meublent tant notre histoire si cela était tout faux???  Si c’était faux, il pourrait peut-être y avoir quelques rares éléments de surnaturels, mais pas autant!

Et que dit la Bible?

J’avais lu la Bible par moi-même en 2000, mais je n’avais pas retenu le volet surnaturel. J’avais lu la Bible sans la comprendre, comme bien des gens le font. Je l’ai relu en 2018 et à ma grande surprise, par la Grâce de Dieu, je comprenais ce que je lisais, et cela faisait tellement de sens! La Bible contient énormément de surnaturel et de phénomènes étranges. Pour n’en nommer que quelques éléments, il y a le déluge avec l’arche de Noé. Les nombreux chercheurs qui ont bien analysés l’archéologie et les constructions en Amérique du sud et centrales identifient clairement deux parties très caractéristiques: une pré-diluvienne et l’autre post-diluvienne.  Concernant Moïse, il y a le buisson arden, son bâton qui se changea en serpent. Les dix plaies en Égypte, ce n’est pas rationnel! Comment est-ce possible que tout les premiers nés (humains et animaux) dont du sang sacrificiel n’avait pas été appliqué sur les linteaux et les poteaux à l’entrée des domiciles sont tous décédés en une nuit? Comment est-ce possible de changer l’eau d’un fleuve en sang? C’est commun cela? Dieu à séparé les eaux de la mer rouge pour permettre à son peuple de sortir d’Égypte. Vous pouvez séparer l’eau d’une rivière ou d’une mer vous??? On parle aussi à de nombreuse reprise de géants. Pensez à David et Goliath. Oui, Goliath était un géant et l’histoire populaire le valide. Tout le monde sait que Goliath était un géant: oui un géant reconnu par tous! La Bible identifie aussi les anges déchus et la rébellion du malin envers Dieu. La Bible nous parlent des Anges de Dieu, qui le servent. Maintenant, pensez à Jésus-Christ de Nazareth et tout les miracles qu’il a fait! Vous pouvez imaginer qu’il a nourri 5000 hommes avec leur famille avec cinq pains et deux poissons? Il pouvait marcher sur l’eau, et arrêter le vent, les tempêtes. Pensez à la résurrection de Jésus-Christ de Nazareth? Je dirais que c’est assez surnaturel moi! Je ne nomme que quelques exemples, mais il y a des tonnes d’autres exemples!

En vérité, Dieu est surnaturel. Et les anges déchus et tout le tralala aussi. Et ce surnaturel influence nos vies. Pour ceux qui pensent que la vie est dénuée de surnaturel, expliquez pourquoi il y a tant de fantastique dans notre histoire, dans notre folklore et pourquoi le fantastiques est si présent sur les écrans  et écrans de télévision, la publicité, etc. ???

En fait, je crois que c’est une sublimation. On veut du paranormal, car on sait que c’est vrai.  Mais pour plusieurs personnes cette soif est inconsciente et ils ne veulent pas se l’avouer et l’avouer. Jeune, notre réalité était beaucoup plus proche du fantastique. En vieillissant, la pression sociale nous apprend qu’un adulte sensé doit se couper du fantastique. Se couper du fantastique???  Vraiment??? Au fil des années, je constate au contraire que les adultes sont de plus en plus tournés vers le fantastique. Avant, les films fantastiques étaient moins présents. Maintenant, tous en consomment régulièrement. Je vois un accroissement des adultes au prises avec une dépendance au fantastique même: que ce soit la réalité virtuelle de facebook, par exemple, ou que ce soit les films, la musique, les vidéoclips, les romans, les jeux vidéo de toute sorte, les jeux donjons et dragons, les bandes-dessinées, etc… Pensez au nombre de film d’horreur qui existe? Pourquoi les gens on cette pulsion de consommer des films d’horreur ou fantastiques ainsi??? Tout cela sublime le désir de fantastique d’une façon qui est acceptable socialement! Et plus le niveau de stress est élevé, plus le mode survie est activé, et plus les gens consomment du fantastiques par les médias pour diminuer la pression interne. On nous propose des vies virtuelles et de nous couper de nous-même, de notre âme, de Dieu. De par mon âge, j’ai connu, jadis, un monde presque dénué de cette consommation d’écrans et médias. Jeune, il y avait seulement un peu de télévision, quatre postes. Et les gens vivaient! Surtout, ils étaient beaucoup plus connectés à la réalité.

Quels genres de personnages nous permettent de sublimer ce besoin de surnaturel? Qu’est-ce qui stimule l’imaginaire, vers quoi les gens se tournent? l’horreur, les serpents, les dragons, les entités, les meurtres, les superhéros, l’esclavage/la torture (hunger game), les démons, satan et lucifère, les vampires, les loup-garous, les extra-terrestres, les génies, les fantômes, les personnages de Walts Disney et autres films d’animation, etc. D’autres se tournent vers les anges, le newage, les méditations déconnectées pour se connecter aux démons, les voyages astraux, l’activation du merkaba, la magie, la sorcellerie, le channeling, etc. Pourquoi y a-t-il tant de film comme la Matrice, le Code da Vinci, Trésor National, etc., ??? Et tout ce qui concerne les super-héros, c’est incroyable! Les films de super-héros comme Avenger brisent des records au box office. Des films « fantastique » comme avatar aussi.  Pourquoi??? Car ça répond à un besoin!

Il y a un adage au Québec qui dit qu’«Il y a toujours un fond de vérité dans les mensonges». Je crois que cet adage est vrai. Cette fiction, ce fantastique consommés via les médias, prend sa source dans le surnaturel de la réalité. Et si c’était vrai???

Justement, on a soif du paranormal, car on sait que cela a un fond de vérité. On a soif du paranormal, mais on en a peur. On veut du paranormal, mais on veut que ça reste sur des écrans. Moi je n’écoute pas la télévision depuis très longtemps. J’ai cessé de consommer des films depuis longtemps. Je me suis donc sevré de cette séduisante magie. Cette magie n’a plus d’effet sur moi. C’est comme si avant je regardais en étant absorbée par le jeu des marionettes, mais maintenant, je suis trop consciente de ce qui se passe dans les coulisses, ainsi que sur les intentions réelles dissimulées dans les scriptes. Ma vie est tellement remplie du merveilleux et du surnaturel de par ma connection à Dieu, que je n’ai pas besoin de cette sublimation par le fantastique apporté par les médias (écrans, livres, etc.).

La consommation de fantastique via les médias étant de plus en plus grande au fil des années dans la vie des gens, cela facilite la sublimation de ce contact avec le surnaturel. Cela permet aussi de facilement nier la réalité du surnaturel. Pour ma part, le surnaturel à toujours eu une place dans ma vie, car j’en voyais les manifestations. Ceci est une réalité pour bien des gens. Je fus donc obligée de constater que cette réalité survivait à l’âge adulte et n’était pas seulement de l’imagination enfantine. Mais beaucoup on eu le luxe de faire le choix de s’en couper. Je vous suggère de vous ouvrir à la vie, au surnaturel de la vie. Cela vous permettra de retrouver votre libre arbitre de retrouver du pouvoir sur votre vie. Cela vous permettra 

En plus de nous permettre de sublimer cette pulsion vers la réalité du surnaturel, est-ce possible que les films, les médias, les technologies nous divertissent afin que nous ne nous posions pas trop de questions??? Ils nous séduisent par une réalité virtuelle en fonction de nos préférences: chacun y trouve son compte. 

Le surnaturel est omniprésent dans la vie sur terre qu’on le veille ou non. La question à se poser ici est: Je veux savoir la vérité ??? Est-ce que je veux vraiment savoir la vérité? Si vous le voulez, demander à votre âme, à Dieu de vous guider à découvrir La Vérité. Et attachez votre ceinture!

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés. Partagez avec ceux que vous aimez en conservant l’intégralité du texte : )

L’histoire

L’histoire, c’est quoi? Il est important de se poser la question…

Beaucoup de gens ont eu des cours d’histoire à l’école. Au secondaire, on a des cours d’histoire. On reçoit une certaine version de l’histoire, mais à l’époque, je pensais que c’était vraiment L’Histoire. Arrivée au cégep, j’ai commencé à recevoir des versions de l’histoire légèrement différentes, ce qui m’a questionné. À l’Université, on m’a appris à développer un sens critique face à toutes les informations que nous recevons. Toute ma formation universitaire m’a apprise à être critique face à la version établie et prônée. Et j’ai compris que l’histoire est écrite. Il est donc très facile de faire qu’une information du passé ne se rende pas à nous: on a simplement juste à ne pas l’écrire dans les livres grand public. À l’Université, j’ai appris à poser des questions afin de comprendre et afin de découvrir ce qui se rapproche de plus en plus de ce qui se rapproche de la vérité, d’une Histoire authentiquement objective. À l’Université, on m’a enseigné une toute autre version de l’histoire. Par exemple, en sociologie, il y avait principalement deux versions de l’histoire du Québec chez les francophones. Il y avait la version racontée par notre université et la version d’une autre université. Chaque université défendait leur version… J’ai réalisé à ce moment qu’on ne sait pas toujours la vraie Histoire… Dans cet exemple, j’ai appris, qu’il y a clairement différentes versions de l’histoire reconnues. Donc, lors de ce cours sur l’histoire du Québec, j’ai appris deux versions assez contradictoires. Laquelle est la bonne, celle de mon université? Comment savoir? La vraie est celle de l’autre université? Il y a une troisième version qui est davantage exacte??? Et aux versions francophones, on y oppose la version des anglophones, puis la version des amérindiens,… Mais comment savoir??? Finalement, une chose que je savais, c’est que je ne savais pas grand chose de l’histoire! Pour moi, il est clair que plus on apprend de choses, plus on réalise qu’on ne sait rien.

Mais pourquoi on ne se pose pas ces questions habituellement? Pourquoi on avale une version du livre d’histoire et qu’on la prend comme la Vérité absolue?

Bien justement, se poser ainsi des questions, ça déstabilise! Cela nous insécurise. C’est pourquoi nos mécanismes de défenses, attisés par le mode survie activé par notre cerveau reptilien, nous pousse à tout faire pour rester dans le confort du connu. Avec mes filtres subjectifs, je perçois l’information en fonction de mes repères. Je sélectionne l’information aussi! Je considère valide et je considère uniquement les données qui confirment mes repères et j’ignore le reste. Notre mémoire enregistre une partie de la réalité et le reste, c’est notre imagination qui brode pour que ça semble se tenir.  

Alors si vous avez étudié un peu l’histoire, vous savez que l’Élite contrôle et organise la société. Sinon, pensez aux films d’époque médiévale, pensez au despotisme des rois. Ou penser au film Hunger game. Les rois déterminaient tout dans la société de par son sang royal. Il avait droit de vie et de mort sur tous, et tous le savaient, alors la plupart se conformaient. C’est cette Élite qui écrit nos livres, qui décide du script de l’histoire qui sera véhiculée. Si vous avez appris l’histoire, vous savez que c’est l’élite qui détient les connaissances et qui y donne accès. Charlemagne à commencé à nous éduquer car les gens commençait à se révolter que les connaissances soient réservées uniquement à eux: ils voulaient avoir accès aux connaissances aussi. Mais il est évident que l’Élite nous éduque sur ce qu’elle veut. Aujourd’hui, il y a des écoles, des universités, des cours en lignes, des cours de toutes les sortes. On a accès à beaucoup de connaissances. Mais une connaissance qu’on reçoit n’est pas toujours une vérité. Personnellement, j’ai entendu bien des enseignants dire des fausseté. Je choisissais donc de conserver de mon mieux, le discernement. Et posez-vous la question, l’Élite nous donnerait vraiment toutes les connaissances??? Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Durant tout l’histoire de l’humanité, L’Élite contrôle tout, puis, soudainement, en 1990, en 2019, ce serait drastiquement différent? Permettez-moi d’en douter!

Vous connaissez cette citation de Hitler? « Let me control the school book, and I will control the state ». Ma traduction libre en est: « Laissez-moi contrôler les livres d’écoles et je contrôlerai l’état ». La connaissance est le pouvoir et elle permet de contrôler les peuples depuis les temps immémoriaux… Posez-vous ces questions: vous pensez vraiment qu’avec ce système d’éducation, ce système de programmation, que vous savez toute la vérité et que L’Élite à complètement cédée sa place? Est-ce possible que toute cette éducation nous remplisse le cerveau, nous occupe et nous détourne de plusieurs vraies connaissances essentielles?

Justement, pourquoi la plupart des gens ne se posent pas plus de questions??? Une des raisons est ceci selon moi:

En travaillant avec les parents, en faisant du coaching parental, il m’est arrivé d’entendre des parents me dire avec exaspération que leur enfant posait trop de questions. Cela rendait même certains parents agressifs. Vous savez, la période des pourquoi? Les enfants demandent pourquoi la pluie tombe, pourquoi les poules n’ont pas de dents. Pourquoi ci? Pourquoi cela? Moi, je trouve cela tellement mignon! Mais c’est malheureusement difficile à gérer pour certains parents… J’expliquais à ces parents que c’est sain et positif que leur enfant pose des tonnes de questions. C’est un signe de curiosité, d’intelligence, de vivacité d’esprit, de Vie! Heureusement, aujourd’hui, de plus en plus de parents sont conscients de l’importance de cette phase du pourquoi et des questionnements dans le développement des enfants, et ils guident avec amour et douceur ces enfants. Mais même eux ne sont pas parfaits. 

Ainsi, beaucoup de gens ont reçu des messages de leurs parents et de leur entourage que ce n’est pas bien de poser des questions, ou que c’est carrément très mal! Aussi, plusieurs ont vécu des expériences similaires à l’école. Certains ont introjecté un peu ou beaucoup que ça dérange les autres qu’on leur pose des questions. Introjecter, ici, c’est prendre la réaction d’un modèle, d’un parent et de le prendre en soi, de la transposer en nous et de s’y conformer. Ainsi, beaucoup ont cessé de poser des questions ou ont diminué de plus en plus de le faire. Puis, de fil en aiguille, ils ont cessé de se poser des questions. Ce feu de vie, cette pulsion, à force d’être écrasée, s’est endormie, éteinte. Pourtant, cette pulsion de vouloir apprendre, comprendre, questionner, c’est une composante essentielle de l’émerveillement, de la joie de vivre. Ainsi, malheureusement, beaucoup de gens, en vieillissant, cessent de se poser des questions. Il deviennent un réceptacle aux informations qu’ils reçoivent. Ils acceptent comme vrai tout ce qu’on leur enseigne, sans discernement, sans objectivité. Ils ont bien appris leurs leçons et ils sont bien programmés pour remplir leur rôle sans questionner, avec une étincelle de vie de plus en plus éteinte.

Alors, je vous le dis: cette phase de questionnement ne doit pas rester confinée à l’enfance! J’ai toujours gardé mon côté enfant. Tout en étant femme, je garde ce côté enfant caractérisé par une capacité d’émerveillement, une curiosité, des questionnements sur tout, une joie de vivre, une naïveté et une simplicité. Et bien, moi, je vous encourage à vous poser des questions! Je vous encourage à retrouver cet aspect enfant en vous si mignon de vous questionner. En grandissant, et au fil des jours, il est important de faire des mises à jour régulière de vos connaissances, croyances et perceptions, incluant sur le monde qui nous entoure. Vous faites vos mises à jour sur vos appareils électroniques, n’est-ce pas? Alors là, il est le temps de le faire sur votre cerveau, sur vos programmations, sur vos croyances, sur votre compréhension du monde et sur votre perception de la réalité. Voici un exemple de mise à jour que la plupart on a fait. Enfant, on a tous tenté de comprendre et/ou demandé: « Comment on fait les bébés??? ». Pour la plupart, on a reçu des explications vagues ou fictive: « les bébés, ont les trouve dans les choux », ou « les bébés, les cigognes les livrent dans un baluchons », etc… Je crois qu’il faut leur dire la vérité, mais avec les détails et les explications appropriées à leur âge. Ainsi, pratiquement tout les individus, lorsqu’ils deviennent adolescents, font un mise à jour de leurs informations concernant « comment on fait des bébés ». Vous êtes d’accord? Je veux dire que les adolescents savent assez clairement comment on fait des bébés! 

Ainsi, il y a des choses évidentes comme « comment on fait les bébés » qui doivent être mises à jour en vieillissant, mais il y a une tonne d’autres choses qui nécessitent le même traitement.

La solution à tout cela, c’est de rester terre à terre et se questionner. Ouvrez votre esprit au questionnement, à ce qui est différent, nouveau, et aux changements. La question à se poser ici est: Je veux savoir la vérité ??? Est-ce que je veux vraiment savoir la vérité? Si vous le voulez, en tant qu’âme, demandez à Dieu de vous guider à découvrir La Vérité. Puis demandez, priez et continuez de demander et vous recevrez les réponses si vous persévérez. Demandez le discernement. Et attachez votre ceinture, car ça peut chambouler bien des choses!

Que Dieu vous bénisse !

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Partagez avec les gens que vous aimez en préservant l’intrégralité du texte!😊🙏🏻

The truth about the serpent

I always have been a searcher of the Truth. I did many detour, rich in learning, before to be able to come to the basic: God and his words, the Bible. 

I grew up in a catholic family, believer in God. Little girl, I had a deep faith in God. But during my adolescence, I put away my faith, because I tried to be « normal ». I was suffering a lot, and I had no idea of how to be free from that. Teenager, I turned slowly toward the new age. But, this didn’t heal my physical body nor my spirit, nor my psychological suffering, but it improved enough to have a good quality of life. I studied most religions. I chose to observe religion with neutrality, with a critical eye. I realized  quickly how the catholic religion are absurd. 

Obviously, there are exceptions! Some people, some priest, some catholic teachers fed my fire for God with their faith. I am very grateful to all of them! But here I am talking in general. I found it did not make sense to me that the Bible teaches about the soul, but the catholic church never taught us how to be as a soul. I discovered that this religions push us to denigrate ourself, and didn’t teach us at all, how to become peaceful and really happy. The catholic religion never taught to us how to develop a relationship, a communication with God, but to be afraid of the « avenger God ». This religion didn’t teach us how to read the Bible in order to understand it, but just to listened the preaching of a priest at church, and put that in the garbage when we go out from the church. 

My eyes opened, and I became completely against the catholic religion with its indoctrination, its hypocrisy, abuse of power, sexual abuses, etc. In fact, I became against all religions and I turned completely toward the new age and I taught yoga and meditation. I chose my beliefs as I wished, with what made sense for me. At least, that is what I believed at the time. 

Now, I realized that I was simply indoctrinated by the new age. I just fell completely in that trap. The new age are a monumental, monstrous deception. As with me, a lot of people, Québécois, Canadians, and people from all around the world, turned from the catholic religion (or other religions) dive in the new age or turned atheist. But me, I always believed in God, then it was impossible for me to consider myself an atheist. The society tries by many means, to cut us from the real faith in God, but fortunately, I didn’t felt in that trap. By persevering in my faith, I recovered my relationship with God.  

Today, I am aware that by avoiding the trap of the catholic religion, I felt in the trap of the new age. And why am I talking about the new age deception? For many, many reasons that I can’t explain here in one shot. First, it is a hypocritical and disguised  religion. We think we are out of any religions, but we are deeply in the new age religion. One religion which give the delusion to unify all human beings, one religion to control everybody. That made me think about the movie  the Lord of the ring: « a ring to rule them all ». I suggest to you to read the news concerning the pope’s actions and declarations during  the last few months. 

I consider myself an expert in the yoga, the meditation and the new age in general, because I studied, practiced and have been teaching them since 1998 very intensively. I confirmed you that we can’t extract religions from meditation and yoga. One thing that has always put me on my guard, was that their foundation are to awake the kundalini energy, represented as a serpent at the bottom of the spine. Often, I thought that this serpent could be the serpent of Adam and Eve, but I was never able to find information on that subject until last summer. 

I confirmed to you, the serpent of the new age is the same serpent which tempted Adam and Eve. I confirmed to you: it’s impossible to extract the serpent from the new age, including in yoga and meditation. This serpent is The foundation of the new age. I found that very deceitful, because I did yoga, meditation and a lot of new age technics with such beautiful intentions. My purposes were filled with inconditional love and the intent of  peace on earth. Unify all religions in order to love each other. Stopped the wars because of ethnic or religious differences! What a beautiful plan! A beautiful lying speech. A lot of people turned to new age as I did. It’s more and more popular. But if the foundation are the serpent, that would mean that we are listening to the speech of the serpent. And the talk of the serpent are perfidious.

For a moment, think to Adam and Eve… Does the serpent want to treat them well? Did he tell them truth? What does he promises?  He said to Eve:

« Ye shall not surely die: For God doth know that in the day ye eat thereof, then your eyes shall be opened, and ye shall be as gods ». (Genesis 3:4-5, KJV)

Then, they listened to the serpent rather then God. The serpent is the worst of the advisor. Does the serpent want the good for us? No! Does he speek the truth? No! Remember that the serpent is the father of all the lies! (John 8:44). The serpent lied to Eve. The serpent lied to push Eve and Adam to transgress the laws of God, to make them fall from the Garden of Eden and the security in God as a refuge. It’s « strange », but the deception of the new age promises exactly to become god. Because God is in us, « we are god », the new age said. And they say we are suppose to have to activate things in us in order to be the god. Developed our divinity, in order to co-create our life, and our reality.  

What the new age englobes are very large, and are everywhere: the law of the attraction, yoga, meditation, reiki, all energetic healing, divination, etc. Analyzed it by yourself. The story repeats itself, it’s very clear! The serpent lies again, and promises us to become god. The same lie, by the same serpent. 

Then with all those revelations I chose to come completely out of the new age. I know, the new age teachings are so popular in our society. It’s « in », it’s cool, glamour and everything. But it’s just a lie, a total deception. Now I observe clearly this deception. You have to know that the more I did yoga, the more and more I had strange back pains. Few times, I had to stay in my bed for a few days because all the back of my body was blocked in pain. When I got this suffering, I thought : « I will have to do more yoga », even if I did a lot of yoga. Today, my eyes are opened and I know the cause of this suffering was the yoga and meditation. And I discovered many people whom experiment similar things, which confirmed to me my awareness. I am not the only one who experiment that and connected the dots. Since I stopped, I have less and less back pain. 

One other important element: one of the commandments of God are to not bow the knees to other gods or idols. And we do that when we do yoga, meditation, even if we know about it or not, even if we are conscious or not. We worship the serpent and some statues and photo (I didn’t do that, but I had statues as decoration. But I had statutes!).  Most religions and philosophies of the Orient (hindouism, Egypt, etc.) push us toward the sun god. For example, in yoga, the warm-up that we do usually, at each course was named: Surya Namaskar: « sun salutation ». One day, I felt this link while I did yoga, then I stopped for a period of time to do the sun salutation. I felt that without being aware of it, I worship the sun god, and this god seems to be a serpent! But, more and more I say to myself: « maybe it’s a paranoïa, hihihi! It’s not possible that everybody who is doing yoga worshipped, without awareness, the sun god, the serpent! ».  Then I started again a little bit to do the sun salutation at one point. 

Today, I realized that it was the Holy Spirit whom reveals that to me. He reveals clearly to me the truth. Then, one year after, I discovered that the Bible warns us multiple times to not worship the sun god.(Deuteronomy 17:2-5, 4:19, Ezechiel 8:16, 2Kings 23:5-11, etc). One plus one equal two! Isn’t because we don’t know the consequences and the effects of what we do, that it does not have effects!

Then, as a Watchwoman, I act as a Gardian of the Truth, and I choose to proclaim the Truth, so that whomever has ears to hear can understand. Then whomever chooses to exit the deception will find speech and testimony, to help them to be aware of what happens sneakily.

Jesus said: 

« Beware of false prophets, which come to you in sheep’s clothing, but inwardly they are ravening wolves. »

(Matthew 7:15, KJV)

Warning, I never said that the yoga and meditation teachers are ravening wolves! Some are, but it’s like in everything, hihihi! Generally, they just don’t know, like I didn’t know. Then I am warning those who wants to hear, and guide them to wake up, because I would haved like that somebody told me the truth in 1998 when I begun the yoga and meditation. Most of yoga and meditation teachers are pushed by wonderful intents: to guide people to feel much better. And I was like them before. In a pure innocence, devoid of these essential knowledge. But, without knowing that, as a teacher, I was teaching the knowledge of the serpent… And I am very sorry for that, forgive me please. To maximize the confusion, we have to know that the serpent’s doctrine are knitted with a lot of threads of truth (eat healthy, do exercice, breathing, stretching, etc.) on a canvas of lies. The new age are a misleading, a deceiver.

Do you know about the experiment done on frogs? They put a frog in a pot with cold water. The frog lounging in the water. But, very slowly, imperceptibly, they increase the temperature of the water. They increase, increase the temperature, until the frog died, cooked in a water too hot. Then, I am very happy to wake up from that hypnotic transe! The frog realized that the water began to get too warm. Glory to God, I had the courage to get out to the pot. Are you willing to get out of the pot? 

I know I will not be the most appreciated from the public to tells these truths. But I take courage and I choose to proclaim it in order to help people to wake up from that delusion. I proclaim the truth because God ask me to me a watchwoman. I do my part, then you have the choice to test by the spirit by yourself, whether to accept or to refuse the information. 

As we say: I threw away the baby with the bath water… While I reject the catholicism, I threw away the Bible. But now, I realized my mistake. Since last june, I red and studied the Bible. I have no pretension. I don’t have theology diploma, nothing. I am a woman whom has choosen to let God guide me. With humility, I learn to let God manifest Himself by me, to let His Holy Spirit lived in me and express Himself by me. I have a lot to learn! But my journey gave me the wisdom to return to God and to follow His rules. It’s a path of discovering. Each and every day, God teaches me, and I learn to receive His teaching the best I can. Then, humbly, I am a Watchwoman of the truth, a Pathfinder to wake up people who wants to awaken. 

May God bless you and teach you the narrow path!

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Serenity-Vitality for God’s Warrior ! 

LyneLarocque.com

Thanks to share in his integrality! All rights reserved.