Vertu du Guerrier #5: Observer le labyrinthe de l’ego

La respiration possède plusieurs fonctions primordiales. Entre autres, celle de me permettre d’observer le labyrinthe de l’ego. Si je veux me libérer de l’ego, je dois apprendre à observer l’ego et comprendre ses mécanismes. Si je n’ai aucune idée de ses mécanismes d’action, je n’ai aucune idée de quand l’ego agit. Il m’est alors impossible de désamorcer l’ego: je le subi, je le laisse me diriger sans le savoir. Je laisse le contrôle à l’ego, car je suis inconscient, sur le pilote automatique. Je suis sur le pilote automatique, car je choisi d’être dans l’inconscience, au lieu de devenir maître de ma vie. Je suis sur le pilote automatique car j’ai donné le volant, le siège du conducteur à l’ego. C’est à moi, par ma respiration, à être bien solide sur le siège du conducteur de mon véhicule, en tant qu’âme, dans ce corps.

La respiration me centre. Elle me permet de devenir consciente de ce qui se passe à l’intérieur de moi et à l’extérieur. Elle me permet de ressentir mes sensations physiques, mes émotions, mes sentiments, mes états intérieurs, l’ambiance, ce que dégage les autres personnes et les lieux, etc. La respiration me permet aussi de prendre conscience de mes pensées, de mes intentions, de mes mécanismes de défenses, de mon ego et tout ses modes d’action. La respiration me permet de me centrer et de maîtriser les paroles qui sortent de ma bouche. Sans respirer, tout cela passe inaperçu, et donc, nous sommes inconscient de tout cela!

Être en tant qu’Âme, témoin des jeux et ruses de l’ego: voilà le but! Être l’Âme merveilleuse que je suis en observant cet égo pour le déconstruire, par mon discernement et ma sagesse, voilà la mission! Être « homo spiritualis » ou « homo toxico-robotis », là est la question! À vous le choix!

Par la respiration, je peux donc, comme un détective, comprendre de mieux en mieux mon ego et ses modes de fonctionnement. Cela me permet de le désamorcer graduellement. Pour le désamorcer, je dois y mettre du temps, de la volonté, de la discipline et je dois m’y entraîner! Ceux qui sont dans l’illusion qu’après une conférence ou un week-end de croissance personnelle, ils sont libre de l’ego, je suis désolée, mais c’est absolument impossible, c’est ce qu’on nomme être dans « l’ego spirituel ».

Par la respiration, je prends graduellement conscience des deux portes d’entrées principales du labyrinthe de l’ego, soit le mental, le rationnel, ou le faux coeur, les montagnes russes émotionnelles. L’ego est rusé et se présente sous de multiple facettes. Il est donc important de s’entraîner à comprendre et refuser que l’ego prenne le volant, le pilote automatique. J’ai à apprendre à maîtriser mon véhicule, à l’habiter pleinement en tant qu’Âme.

En respirant, au moins 3 fois par jour, pendant 5 minutes, j’observerai graduellement que l’ego est le pilote automatique que j’ai choisi et que je laisse me diriger continuellement, en le laissant dicter mes pensées et mes émotions concernant le passé et le futur. Je ne dois évidement pas fuir la réalité, le matériel, mes responsabilités, mais les gérer, maîtriser au mieux la situation. Se tracasser ou se torturer mentalement ou émotionnellement n’est que de l’énergie perdue. Et par ceci, j’inclue le stress, l’anxiété, les émotions dépressives, les soucis, la tristesse, la rancune, la colère, etc. L’ego m’empêche d’être bien dans le moment présent et me distrait par des pensées et des émotions. 

En respirant, je vais prendre conscience que mon ego me distrait afin de m’empêcher d’être conscient de ce qui se passe en moi. Il veut m’empêcher de reprendre mon pouvoir, mon libre-arbitre. Mais je peux refuser cela, si je le choisi et passe à l’action afin de sortir du labyrinthe de l’ego!

J’utilise mon libre arbitre!

Je prends position en tant que Guerrier paisible:

«  De plus en plus à chaque jour, j’apprend à être en tant qu’Âme! Je choisis d’apprendre à sortir du labyrinthe de l’ego. Quand je suis centré, dans ma sagesse intérieure, en tant qu’âme, en mon coeur, j’ai accès à un grand discernement.  Je choisis de m’entraîner à respirer afin de plonger de plus en plus souvent dans cet espace en moi. En cet espace, je discernerne de mieux en mieux le labyrinthe de l’ego et ses pièges. Je m’entraîne à développer l’habitude de prendre refuge en moi, bien centré, en mon Âme qui est ma connexion à Dieu. Par la respiration profonde, j’observe l’ego et j’apprends à déjouer ses pièges de plus en plus facilement, de plus en plus naturellement. »

Que Dieu vous bénisse! 🌈🙏🏻

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu 🔥! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Partagez avec ceux que vous aimez en préservant l’intégralité du texte.

%d blogueurs aiment ce contenu :