Vertu du Guerrier #3 – Tête ou coeur? Non, Être en tant qu’Âme!

Être dans la tête ou le coeur?

Réponse: ni l’un ni l’autre. Le mieux est d’Être en tant qu’âme! Je m’explique…

Depuis des années j’entends des approches qui nous poussent à être dans la tête, et d’autres dans le « coeur ». En fait, au fil des années, j’ai découvert que les deux sont deux portes d’entrées du même labyrinthe: l’ego! Oui, vous avez bien lu: l’ego nous pousse à être dans la tête ou dans le « coeur », soit dans les émotions. Ou je suis trop dans le rationnel, ou je suis trop dans les émotions. Le mieux est de sortir de cette dynamique, pour découvrir les pièges de l’ego et de viser l’équilibre. 

Si l’ego est mon maître, je le laisse me diriger continuellement par mes pensées et mes émotions concernant le passé, le présent et le futur. L’ego m’empêche d’être bien dans le moment présent et me distrait par des pensées et des émotions. Si la tête est mon maître, je suis à me tracasser avec toutes sortes de petits détails ou d’éléments significatifs du quotidien, du présent et du futur. La liste d’épicerie, le travail, les enfants, l’entraînement, la réussite, la performance, l’apparence, l’argent, etc. 

Si le coeur-émotion est mon maître, je me laisse submerger et balloter par les flots des différentes émotions poussées par l’ego que j’accepte en moi. Souvent, c’est vivre dans des montagnes russes. Un souci se transforme en anxiété qui peut m’amener une difficulté à dormir. Une peur qui m’empêche d’avancer. Une colère qui me ronge de l’intérieur. Je laisse une tristesse me submerger et contaminer toute ma journée, ma semaine, etc. Ce qui complique encore plus les choses c’est que l’ego nous bascule dans les émotions et le mental, le rationnel. Il sait comment nous débalancer. Tout cela fait que certains se sentent parfois presque bi-polaire !

Avant 1960, notre société se basait surtout sur la survie et la tête, le rationnel. Mais depuis les années 60, un tournant, une révolution se produisit et une partie des gens découvrirent comment exprimer ses émotions et ses bienfaits. Je dirais que depuis les années 60, les approches nous poussant à être dans le coeur ont prises de plus en plus de place. Cependant, le balancier étant trop dans le rationnel, il alla ensuite trop dans les émotions. Les émotions, ce n’est pas le vrai coeur. Mais dans le langage populaire, et pour bien des approches psychologiques et de croissance personnelle, ils parlent d’être dans le coeur, ce qui veut dire les émotions, ce qui sème une grande confusion. Donc, dans le langage, il y a une grande confusion. Les grands rationnels qui se font dire: soit plus dans le coeur, n’ont pas tort en disant je ne veux pas être une montagne russe émotionnelle et incontrôlable! Effectivement, si je suis dans le coeur, l’émotion est mon maître, émotion vécue, émotion réelle, émotion imaginée, et je me laisse balloter dans les montagnes russes des émotions. 

Être dans le coeur, c’est être en tant qu’âme. Être dans le coeur se produit avec l’entraînement et la volonté de vraiment grandir en sagesse et en maturité. Le vrai coeur est l’âme, dans toute sa sagesse, sa joie, son émerveillement, sa sérénité, sa vitalité et son discernement. Lorsque je suis dans le coeur, je suis dans cette puissance sagesse et je suis solide. Évidemment, je ne nie pas mes émotions. Je prends des temps pour guérir mes blessures de passé, du présent, et avoir une attitude saine pour mon futur. Je gère au fur et à mesure ce que je dois gérer. Ce qu’il faut, c’est l’équilibre! Et comment j’atteins l’équilibre, en apprenant à être en tant qu’âme! Quand je suis centré, dans la sagesse intérieure, en tant qu’âme, j’ai accès à un grand discernement.  

J’utilise mon libre arbitre!

Je prends position en tant que Guerrier paisible:

«  Je choisis de vivre de plus en plus dans l’équilibre! Je choisis d’apprendre à discerner et éviter les pièges de l’ego qui me pousse à être trop dans la tête ou trop dans le coeur. Je choisis de sortir de ce labyrinthe et d’apprendre à être en tant qu’Âme. Le vrai coeur est l’âme. C’est ma volonté: je choisis de découvrir qui je suis en tant qu’âme et de développer ma sagesse, ma joie, mon émerveillement, ma sérénité, ma vitalité et mon discernement. Lorsque je suis dans le coeur, je suis dans cette puissante sagesse et je suis solide pour mieux affronter tout ce qui se présente sur ma route.»

Que Dieu vous bénisse! 🌈🙏🏻

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu 🔥! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Partagez avec vos êtres chers en préservant l’intégralité du texte.

%d blogueurs aiment ce contenu :