L’appréciation et la gratitude

Il y a des vertus à développer afin d’être sereine (serein), paisible et solide afin de gérer au mieux tout ce qui se présente sur ma route de Guerrière (Guerrier)! Je dis Guerrier, car pour vivre sur cette planète, sans être en mode survie, nous devons avoir une attitude de Guerrier serein, paisible. En tant que Guerrier, je trouve important de  conserver une belle vitalité. Pour les prochains blogues, j’aborderai différentes vertus à développer afin d’être davantage sereine (serein), paisible et utiliser au mieux notre énergie vitale. Cette vertu de l’appréciation, de la gratitude est primordiale à notre bien Être! C’est une sagesse à développer qui nous comblera!

Apprendre à apprécier ce qui est, dans l’instant présent est capital. Apprendre à vivre dans un état de gratitude apporte un état de satisfaction profond. J’ai remarqué que certaines personnes de mon entourage sont portées à tout apprécier, tandis que d’autres on tendance à juste voir le négatif. Entre ces deux extrêmes, il y a plusieurs types de personnes, soit tout les degrés entre les deux pôles. J’ai remarqué aussi que pour la majorité des gens nous avon une variation: quand mon énergie vitale est plus élevée, je suis plus optimiste, et lorsque que mon énergie vitale baisse, je suis plus pessimiste. 

Ceci démontre que j’ai toujours le choix de ma réaction face à une situation. Si je prends un même situation, par exemple une farce de mauvais goût d’un proche: une journée cela ne m’affectera pas, je resterai sereine et lui noterai que j’apprécierais un humour plus respectueux. Dans ce cas-ci, je m’apprécierai moi-même, puis j’apprécierai la personne, telle qu’elle est, avec ses difficultés, mais en m’affirmant de façon constructive. Mais si la même situation arrive une journée durant laquelle mon énergie vitale est plus basse, je réagirai, m’emporterai, ou je ne dirai rien, mais cela me rongera toute la journée ou même plus longtemps… Réagir ou agir dépend de mon énergie vitale. Meilleure est mon énergie vitale, plus je resterai sereine, paisible, solide. Il est donc important de se responsabiliser dans mes réactions et actions. Ou je réagis, refuse d’apprécier, de comprendre ce qui est là et refuse le moment présent. Ou j’agis, je trouve la force d’accueillir le moment présent, d’apprécier ce qui est là et de gérer, de solutionner ce qui peut l’être maintenant. Je réagis et subit ou j’agis, ressentant ma liberté et gère de mon mieux ce qui est là! À mon choix, car j’utilise mon libre arbitre que j’en sois conscient ou non.

Mais attention: il est important de ne pas viser la perfection! Je choisis de me poser une attente, un objectif réaliste. Par exemple, j’apprends à apprécier de plus en plus ce qui est et à manifester de plus en plus ma gratitude autant pour les petites que pour les grandes choses!

Je vous encourage à apprécier les gens qui vous entoure et à le nommer clairement. Apprenons à établir, créer une relation d’âme à âme avec les autres. On a tous à l’intérieur de nous une âme, notre esprit branché sur Dieu, qui est sensible. Cette partie de nous est comme un enfant joyeux et candide. Un enfant tendre, sensible, qui sait s’émerveiller. Qui cherche et apprécie tout, surtout les manifestations d’amour. Plus je suis en contact avec cette partie de moi, plus je suis en tant qu’âme, plus je traite les autres en tant qu’âme. Pensez à quel point, profondément, nous sommes sensibles aux belles attentions et intentions des gens! Il est vrai qu’à chaque fois que quelqu’un prend le temps de me dire qu’il m’aime, qu’il m’apprécie, qu’il est bien en ma présence, que ça me fait du bien! Chaque fois que quelqu’un me dit qu’il apprécie une de mes qualités, un de mes talents, ça me fait du bien!  Chaque fois que quelqu’un me traite humainement, et non froidement comme un robot, ça me fait du bien. Chaque fois que quelqu’un m’adresse un beau sourire, que ce soit un proche ou un inconnu, ça me fait du bien. Il y a des gens qui se sentais très dépressifs ou anxieux, ou qui s’apprêtaient à se suicider, et qui se sont sorti de leur marasme parce qu’ils ont reçu un beau sourire sincère de quelqu’un! Le pouvoir du sourire, de l’amour fraternel est si puissant! Je choisis d’être un exemple!

Ainsi, si je veux des relations, des interactions avec les autres plus nourrissantes, je prends le temps d’apprécier les autres. Certains sont révoltés d’être traités comme des numéros, comme des robots… Mais je refuse de subir, de réagir et j’agis! Je peu faire la différence! Si je prends le temps de mieux démontrer de l’amour à mes proches… Si je prends le temps de sourire ou de dire bonjour aux inconnus: je fais une différence! Plus nous sommes à rendre le monde plus humains, plus le monde sera humain. Plus je suis en tant qu’âme, plus je suis courtois avec les autres sur la rue et les pistes cyclables, par exemple, plus je suis respectueux des autres. Chaque beaux gestes que je fais envers les autres, de par mon âme et de façon complètement gratuite, désintéressée des résultats, sème l’amour fraternel et fait du bien autour de moi! Et l’amour fraternel est contagieux, heureusement! Quand je reçois de l’appréciation de l’autre, naturellement, j’ai le goût d’apprécier les autres et je fais une différence dans leur journée, peut-être même dans leur vie! J’apprends à dire merci! J’apprends à vivre dans un état de gratitude!

Si je suis en tant qu’âme, j’apprécie chaque fois que mon animal de compagnie vient chercher des câlins. J’apprécie chaque fois que j’entends le chant des oiseaux, chaque fois que je vois un chevreuil, chaque fois que je ressens le soleil, le vent sur ma peau. J’apprécie la pluie qui nourrit la végétation…

Alors je dis OUI à faire partie de ce tsunami d’amour!

Prise de position en tant que Guerrier paisible:

«  De plus en plus à chaque jour, j’apprends à mieux gérer tout ce qui se présente sur ma route. J’apprends à apprécier de plus en plus ce qui est! Lorsque je réalise que je refuse le moment présent, que je me rebelle est ne me sens pas bien: je respire et choisi d’agir, de prendre action et de mieux gérer ce qui est en moi, et s’il y a des actions à faire à l’extérieur de moi, j’agis! Par amour pour moi, je choisi de mieux m’apprécier: mes forces, mes faiblesses. Je choisis de mieux apprécier les gens qui m’entourent, les inconnus, toute les situations, la température, etc. J’apprécie au mieux tout ce qui est! Et de mieux en mieux à chaque jour! J’apprends à vivre de plus en plus dans un état de gratitude dans ma vie. J’apprends à être de plus en plus patient, aimant tolérant envers moi-même et les autres. Alors je dis OUI à faire partie de ce tsunami d’amour! »

Que Dieu vous bénisse! 🌈🙏🏻

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu 🔥! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

Partagez avec vos êtres chers en préservant l’intégralité du texte.

%d blogueurs aiment ce contenu :