Mon identité ?

Aujourd’hui, je vous propose une réflexion sur votre identité.

Selon vous, qu’est-ce qui fonde, qu’est-ce qui construit votre identité? Généralement, il n’y a pas seulement une chose, c’est un ensemble d’éléments. Mais il est important de s’y arrêter, d’y réfléchir et d’ouvrir la porte aux prises de consciences. Une preuve que c’est primordial d’y réfléchir, c’est que lorsque quelqu’un est dans une crise existentielle, il tente souvent d’en faire le bilan afin d’améliorer sa qualité de vie, réorganiser ses priorités, etc… 

Alors qu’est-ce qui définit mon identité??? 

Qu’est-ce qui me valorise??? 

Qu’est-ce qui me fait sentir que j’ai de la valeur??? 

Qu’est-ce qui me fait sentir vivant?

Qu’est-ce qui me fait sentir que j’existe???

Pistes: mon auto? mon apparence? mon poids? mon beauté? vos « like » sur FB? mon capacité de tout contrôler? mon compte en banque? vos possessions? le fait que vous avez ou non un enfant? vos enfants? les réussites de vos enfants? vos diplômes? mon travail? mon capacité à boire de l’alcool? mon capacité à vous oublier? mon stress? mon anxiété? mon dépression ou autre problématique? mon forme physique? les performances de mon équipe sportive à la télévision? mes performances sportives? mes performances à un jeu vidéo? etc…

J’observe aujourd’hui que pour beaucoup de gens, leur identité, leur valeur intérieure est basée  sur des choses superficielles. Je propose cette réflexion afin de vous encourager à revenir à l’essentiel! Du moins, afin de faire plus de place à l’essentiel dans votre Vie, afin de mieux prendre soin et de mieux nourrir votre Âme. Lorsqu’on quitte ce monde terrestre, on apporte uniquement ce que nous avons investi au niveau de notre Âme! Tout investissement superficiel restera sur terre. Tout le matériel et les plaisirs de ce monde restent sur terre. Ainsi, évidemment, on va continuer de prendre notre douche, de prendre soin de soi et de soigner son apparence, hihihi! Mais le but est simplement de le faire avec moins de charge émotive, moins de compulsion, moins de dépendance. Car on sait que le superficiel nous rempli uniquement de façon illusoire. Le superficiel ne comblera jamais les vide de notre âme, nos mal-être…

Ainsi, aujourd’hui, je vous suggère plus spécifiquement de réfléchir sur la place que prend la technologie, facebook et tout ce qui est reliés « aux écrans en général » dans votre vie, dans votre identité, dans l’établissement de votre valeur. Évidemment, je ne suis pas contre la technologie, ni FB et « les écrans ». Cela a bien des avantages que j’utilisent et apprécient. J’apprécie aussi les médias sociaux qui nous permettent de connecter ensembles comme par ce message! Ces écrans qui nous permettent de partager l’amour vrai et le retour à l’âme! Par ce blogue, je veux juste vous conscientisez que l’équilibre est crucial. Dans ce message, je  parle principalement des écrans (qui inclus tout les écrans: cellulaire, tablettes, ordinateurs, consoles de jeux, télévision, etc…), car c’est un fléau actuellement, mais vous pouvez remplacer « l’écran » par n’importe quel autre élément auquel vous vous identifiez qui manque d’équilibre. 

Dites-vous que les fondements de notre identité sont notre boussole intérieure, autant dans le quotidien et la routine, que lors des situations de déséquilibres. Ainsi, si la source de mon identité est principalement facebook ou autre chose reliée aux « écrans », je suis dans les faits, très fragile. Dès que j’ai mon écran, ou que je ressens ma valeur par elle « à distance », je me sens solide, illusoirement. Mais dès que je ne l’ai plus, il se passe quoi? En fait notre identité est reliée à notre sentiment d’exister. J’existe par ce à quoi je m’identifie. 

Ainsi, si j’existe par les écrans, par une image de moi virtuelle, une identité virtuelle, ma boussole est très biaisée. Ma boussole n’indique pas le nord et me donne des faux repères et me mène évidemment dans le champs… Si mon utilisation des écrans nuit à mes relations, à mes contacts avec les autres, c’est questionnant. Cela dénote un manque d’équilibre. Souvent je vois des gens qui sont physiquement ensembles, mais qui n’accordent de l’attention qu’à leur écran mutuel. Est-ce normal de souper ensembles, entre amis, entre couple, en famille et que chacun ait le nez rivé à son écran??? Développer nos habiletés sociales est nécessaire. L’écran nous évite parfois de mieux développer nos habilités sociales et notre capacité de développer et maintenir un relation vraie avec les autres. Ce qui nous nourris? Une relation d’âme à âme, empreinte d’amour et de respect!

Pensez un instant :

-Combien de temps je passe sur les écrans?

-Comment cela détermine mon identité, ma valeur?

-Comment les écrans me font sentir vivant, me font sentir que j’existe ?

-Combien de temps puis-je passer sans les écrans?

Imaginez maintenant, pendant un instant, que pendant trois jours complets vous n’avez accès à aucun écran. Comment vous sentez-vous? Que pensez-vous? Que faites-vous? Malheureusement, je crois que pour plusieurs personnes, la pire des tortures qu’il puisse vivre serait d’être complètement privé d’écran. Imaginez: trois jours complets dans écrans ??? Ainsi, je vous suggère de parfois éteindre vos écrans. Même votre téléphone oui! Et prendre le temps d’échanger avec les autres, les yeux dans les yeux. Je crois qu’il est primordial de prendre du temps avec les gens qu’on aime, avoir un contact d’âme à âme. N’hésitez pas à créer ces moments, à demander ces moments avec les autres. Par exemple, demander des repas avec des gens que vous aimez sans écrans. 

« Préservons notre belle humanité! Ne tombez pas dans le piège de vous robotiser de plus en plus! Restez des humains qui utilisent la technologie, ne la laisser pas vous submerger et vous définir. »

J’utilise les écrans oui, avec équilibre et je les apprécient. Mais les écrans ne sont pas la boussole de ma Vie. Pour qu’une boussole soit efficace, elle doit nous indiquer le vrai nord, en tout temps, sinon nous sommes perdus! Elle doit nous indiquer la Vérité. Elle doit nous donner des indications valides en tout temps. Si on a une bonne Boussole, mais qu’on ne la regarde jamais??? Elle ne sert pas à grand chose… Alors on doit avoir une bonne boussole et la regarder régulièrement, plusieurs fois par jour! La regarder vraiment, et agir en accord avec sa guidance. Lorsqu’on regarde notre Boussole, on doit prendre le temps de se calmer, de respirer de prendre conscience de ce qu’elle nous révèle. Puis on doit se laisser guider par elle et passer à l’action, apprendre à la laisser guider chacun de nos pas.

Pour ma part, ma Boussole est Dieu, Notre-Père Tout-Puissant, Yahweh, Yeshua (Jésus-Christ de Nazareth). C’est la seule Boussole vraie, fiable et valide qui soit car c’est la seule qui nous indique le Nord en tout temps, depuis Adam et Ève en passant par Abraham. Dieu à placé cette Boussole en notre coeur, Sa Présence. Si vous niez ou ne regardez jamais cette Boussole en votre coeur, comment voulez-vous gardez le cap sur la sérénité et la vitalité par Dieu, pour Dieu et en Dieu? Dieu, en tant que Boussole, a écrit ses lois en notre coeur, ses voies. C’est à nous d’apprendre à plonger en notre coeur, d’apprendre à communiquer avec Dieu et à développer une relation avec Lui afin qu’il nous guide par sa Grâce!

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

LyneLarocque.com Tous droits réservés. Merci de partagez avec ceux que vous aimez en préservant l’intégralité du texte : )

%d blogueurs aiment ce contenu :