Réalité ou perception?

Pour beaucoup d’individus, il y a une confusion entre la réalité et notre perception. Souvent nous pensons que notre perception est la réalité. La perception est en fait notre interprétation de la réalité, à travers nos lunettes, soit le filtre de nos sens, de nos croyances et de nos programmations.

Bien sûr, notre perception détermine notre réalité qu’elle soit biaisée un peu, beaucoup ou passionnément! En ce sens, notre perception, notre interprétation de la réalité est notre réalité « subjective », mais elle n’est pas la réalité objective. Ainsi, lorsque nous disons que notre perception détermine la réalité nous signifions en fait qu’elle détermine notre interprétation subjective de notre réalité. Notre perception est notre interprétation de la réalité subjective, mais elle n’est pas la réalité objective. Notre perception peu être très loin ou très près de la réalité. Ainsi lorsque quelqu’un dit que « chacun à sa vérité » ou « qu’il n’y pas pas une seule vérité », il parle uniquement de la perception subjective, de l’interprétation de la réalité. Car généralement, il y a toujours une réalité. Mais dans une réalité, deux personnes peuvent avoir deux vécus différents, car ils perçoivent différemments.

Et notre perception, notre interprétation de la réalité à plus d’impact sur nos pensées, paroles et actions que la réalité elle-même. Car c’est notre perception, notre interprétation, notre imagination qui détermine notre réalité. En ceci, notre imagination est plus forte que la réalité. Par exemple, prenons quelqu’un  qui a peur des araignées, qui à la phobie des araignées. Consciemment, il sait que l’araignée ne peut pas lui faire de mal, une araignée du Québec du moins! Mais sa perception, son imagination est plus forte et plus déterminante de la réalité. La personne à une peur incontrôlée de l’araignée, en dépit de la réalité!

Aussi, sans s’en rendre compte, nous sélectionnons l’information entrante. Généralement, sans s’en rendre compte, nous prenons pour valide l’information qui vient appuyer nos croyances et programmations. Parralèlement, nous mettons aux poubelles, nous invalidons, même ne portons aucune attention à ce qui ne nous convient pas. Ceci vient donc grandement biaiser notre perception de la réalité.  

La réalité est quant à elle, par définition, objective et elle existe indépendamment de nos lunettes. Si j’ai un chandail qui est clairement bleu, il est bleu! Alors si quelqu’un de daltonien me dit qu’il est vert, et qu’il me dit que je fais erreur, je suis désolée, mais c’est le daltonien qui est dans l’erreur! Car je peux demander à d’autres personnes qui perçoivent bien les couleurs et tous me confirmeront que mon chandail est bleu. Ainsi, pour certifier que quelque chose, qu’une perception n’est pas une perception, mais bien la réalité, je dois prendre le temps de faire un processus interne avant de l’attester.  Je ne dois pas laisser les filtres de mes sens, les filtres de mes croyances et programmations déterminer ce que je perçois. Comment? Je dois apprendre à tester par l’Esprit ce qui est la réalité et ce qui ne l’est pas. 

La réalité ne provient pas de notre pensée, de nos filtres, de notre mental ou de notre ego. Elle ne provient pas de nos croyances, de nos programmations, de la société ou de notre éducation. Elle  existe, objectivement. Elle est délivrée directement en notre coeur par le Saint-Esprit de Dieu en déjouant les pièges des filtres. Elle est révélée à nous par la Grâce de Dieu, lorsqu’il le choisit. Ensuite, nos sens, libres des pièges des biais et des filtres peuvent observer cette réalité.

Ceci explique pourquoi parfois il faut chercher longtemps une réponse, avant de la trouver. La réponse nous est délivrée par la Grâce de Dieu lorsqu’il le choisit et non lorsque nous le choisissons. Souvent, nous voulons avoir la réponse avant même de poser la question! Cela est notre rythme effréné, qui est dénaturalisé. Les choses ne fonctionnent pas toujours à ce rythme. Il faut prendre le temps de s’asseoir, de méditer, de prier, nous devons souvent le faire plusieurs fois même! 

Je vous encourage à apprendre à devenir davantage conscients  de ce qui se passe en vous. Soyons plus conscient de nos lunettes, puis ajustez-les, nettoyez les! Apprenons à être davantage conscients de nos filtres, de nos croyances, de nos programmations et de nos sens qui perçoivent souvent avec des biais. Cela va améliorer grandement notre bien-être intérieur et nos relations avec les autres, avec l’environnement. 

Lyne Larocque, M. Sc., Guide Sérénité-Vitalité pour les Guerriers de Dieu ! 

Merci de partager en préservant l’intégralité du texte et en citant la source!
😊🙏🏻

LyneLarocque.com Tous droits réservés.

%d blogueurs aiment ce contenu :